• kyyszusy.gif

     Ce lundi, petite leçon de couture.

    En examinant de près mes "provenances de visiteurs", je remarque qu'une foule de copinautes visite mes tutos d'ourlet de pantalons. Aujourd'hui, j'ai donc décidé de leur montrer ma manière de réaliser un ourlet dans du tissu très élastique comme du jersey fluide.

    Ce n'est pas la manière industrielle, je pense que comme moi, beaucoup  possède une machine à coudre dite "lingère".

    C'est ma méthode pour aller au plus vite, au plus simple et au plus solide tout en gardant l'élasticité ...

    On y va ?

    Voici deux pantalons, ourlet marqué par un épingle. Pour le marine il faudra démonter l'ourlet d'origine, flûte de zut ...

    1193.JPG

    Pour cela je prends des p'tits ciseaux qui coupent bien à leur extrémité que je passe sous les fils du milieu et coupe-coupe tout du long de l'ourlet :

    1193--1-.JPG

    Pas facile de montrer en lâchant les ciseaux pour prendre la photo m'enfin vous comprenez ce que je veux dire ... ensuite vous tirez sur le bord du tissu et çà vient tout seul :

    1193--2-.JPG

     Vous vous retrouvez avec plein de bouts de fils minuscules à retirer (un conseil, éteignez votre ventilateur !) 

    Reprenons le pantalon clair, vous verrez mieux :

    Je mesure et marque à la craie, à 3 cm de mon épingle et couic ...

    1193--3-.JPG

    ... je coupe le tissu !

    Puis je règle mon point comme ceci :

    1193--5-.JPG

     Zig-zag large en hauteur, réduit en longueur ... (et oui, j'aime le rouge, hi hi ...)

    1193--6-.JPG

    Et zouuuu, zig et zag ... à droite, au ras du tissu mais dans le vide (il ne faut pas que le tissu roule).

    TRES IMPORTANT : ma main gauche tire le tissu en haut, ma main droite en bas, bon légèrement, faut pas exagérer non plus, comme sur la photo. Là, comme Pépita ne sait pas encore prendre de photos, je tire avec mes deux doigts de la main gauche mais c'est juste pour vous montrer.

    Et voilà le résultat :

    1193--7-.JPG

    Cà frise, c'est normal, l'élasticité est là, si vous tirez sur le tissu et que le fil casse, le point n'est pas assez souple et il faut tirer d'avantage sur le tissu.

    Je plie à trois centimètres et pof, je place des épingles bien à la verticale car je vais piquer dessus :

      1193--4-.JPG

    Nouveau réglage toujours pour un point zigzag mais presque droit 

    1193--8-.JPG

    Et allons-y pour les deux piqûres finales :

    1193--9-.JPG

    Si mon autre main n'était pas occupée par apnlulu elle maintiendrait le tissu derrière le "pied de biche" (c'est comme çà un vrai pied de biche ???) en tirant légèrement, toujours pour l'élasticité. Pour ne pas marquer la bordure sur le tissu, je pique à deux millimètres du bord. 

    1193--10-.JPG

    Pour faire beau, une deuxième piqûre. Je me sers du pied de bichounette pour me guider. Quand je pique, je ne regarde pas mon aiguille mais le bord gauche de bichette qui longe bien sagement et tranquillement (pas la peine d'aller vite), la première piqûre. Vous voyez que je continue de bien tirer sur le tissu.

    Voici le résultat. L'ourlet ne doit pas faire de vagues en diagonale, il doit rester bien droit. C'est pour cela que je pique avec les épingles. Si elles sont bien posées à la verticale, votre aiguille ne craint rien. 

    1193--11-.JPG

    La piqûre n'est pas rectiligne, normal. N'oubliez pas que c'est un point zig-zag pour l'élasticité.

     Vous repassez sur l'envers sans trop appuyer le fer, ni sur le bord extérieur, ni sur le bord du tissu pour ne pas "marquer" sur l'endroit.

    1193--12-.JPG

    D'accord, ce n'est pas aussi rectiligne qu'avec une surjeteuse spéciale ou une machine de confection, mais vous obtenez un ourlet assez net et solide.

    32903380_p.gif

     Si quelque chose vous échappe, n'hésitez pas à m'écrire, je vous expliquerai ...

     A très bientôt ....


    41 commentaires

  • Bonjour et bon début de semaine ...
    Oui, aujourd'hui, je vous fais un p'tit cours de couture. Vous verrez comme c'est simple de faire soi-même un ourlet de pantalon.
    Il faut d'abord prendre la bonne mesure, j'ai fait un p'tit dessin, avec et sans chaussures (clic sur les photos).
    1309 (9)Les pointillés indiquent la couture de côté. Le pantalon arrive au raz du talon de la chaussure ou au ras du sol, pieds nus. Vous mettez une épingle derrière. Le devant fait plein de plis, pas d'panique, c'est normal.
    Voilà, l'épingle est mise ...

    1309 (10)
    Bof l'ourlet d'origine ! on voit chaque point, on va mieux faire ...
    - Vous mettez l'épingle au bord de la pliure en la piquant deux fois pour qu'elle ne se sauve pas.
    - Vous démontez l'ourlet et vous étalez le tissu bien à plat en mettant au besoin des épingles sur la pliure  :

    1309 (15)
    Vous marquez à la craie le trait de coupe à 4 cm de notre fameuse épingle et couic, vous coupez :

    1309 (14)
    Vous retournez le pantalon sur l'envers car on va s'occuper des coutures de côtés. Indispensable pour un ourlet invisible. Ici le pantalon est plus étroit en bas, il faut donc creuser légèrement chaque couture de côté, à l'endroit de la pliure de l'ourlet, de sorte que le tissu ne "tire" pas quand vous ferez les points d'ourlet à la main.
    Je vous montre :

    1309 (8)
    Petit coup de craie, ici deux millimètres de creux. On pique sur ce trait à la machine. Ici la couture n'étant pas ouverte, inutile de se fatiguer à démonter l'ancienne.
    Vous ajustez juste la largeur de couture et hop, un p'tit coup d'zigzag.
    Vous maintenez la couture couchée du même côté qu'en haut de la jambe avec une épingle :

    1309 (13)
     et vous zigzaguez le bas. Voilà comment je fais ce point :

    1309 (7)
    Je rappelle ! n'oubliez pas de cliquer sur les photos pour les voir deux fois plus grandes.
    Donc, je pique une fois dans le vide, au ras du tissu, zig, puis dans le tissu lui-même, zag (lol). Guidez le tissu en douceur, sans tirer dessus.
    Et voilà après le repassage :

    1309 (2)
    Vous remarquerez qu'en bas c'est légèrement évasé grâce à nos quatre millimètres.
    Plus qu'à plier l'ourlet et à le repasser sur l'envers à 4 cm ...

    1309 (3)
    ... et à coudre votre ourlet à la main, comme ici :

    1309 (4)
    Moche moche la photo mais bon, sur du jaune on voit mieux ! En haut, on peut piquer à l'aise mais attention, en bas, l'aiguille (fine) ne prendra qu'un seul fil ! Ne tirez pas trop sur le fil. C'est l'unique façon de faire un ourlet invisible. Perso je pique deux fois en haut puis deux fois en bas ... un habitude comme çà !
    Un p'tit coup de repassage : à l'aide d'une pattemouille (j'adore ce mot ! hi hi) partout SAUF sur les points zigzag, ceci pour ne pas marquer l'ourlet.

    1309 (5)
    Les deux jambes étant faites en même temps, évidemment.
    Et voici le résultat final :

    1309
    Quand j'vous disais que maintenant vous alliez réussir vos ourlets vraiment "INVISIBLES" !
    Je vous remettrai le même ourlet mais sur un pantalon d'homme avec des coutures ouvertes.

    Demain je vous présenterai Caroline, la poupée de Mamounette, du blog "Deux chats dans ma cuisine" ainsi que le nounours de Martine du blog "Le blog des petits liens ...
    A bientôt

     


    40 commentaires
  • 014
    Vite fait bien fait, voici le tuto d'un ourlet de jean qui ne vous cassera pas l'aiguille de votre machine à coudre !
    Pour l'ourlet classique d'un jean bien épais il faut posséder une machine de confection ! personnellement je n'ai toujours eu qu'une simple "lingère" et ma p'tite aiguille refuse obstinément de rentrer dans les grosses et dures épaisseurs.
    Voilà donc ma manière de faire : (clic sur les photos)
    Enfilez le jean, tenez vous droite, pieds nus, légèrement écartés. Mettez l'épingle sur l'arrière, au raz du sol. C'est la bonne mesure pour tous les pantalons. Je rajoute malgré tout un p'tit centimètre car à l'usage le tissu rétrécit toujours.
    La mesure est prise (petite épingle rouge) :

    1352 (2)
    Je déplace l'épingle sur la bordure et je mets à plat :

    1352 (3)
    A la craie, je dessine des pointillés à 2 cm de l'épingle et je coupe :

    1352 (5)
    1352 (6)
    Je prépare du fil de la même couleur à peu près que celui d'origine :

    1352 (7)
    L'idéal est un fil bien épais, surtout sur la canette
    Je règle ma machine pour un point zigzag bien grand et assez serré et regardez bien où je pique :

    1352 (8)
    Zut, j'ai oublié de lui faire son cadre à cette photo !!!
    Bon, vous suivez ? alors je continue ... maintenant, j'allume mon fer à repasser, je mesure deux centimètres (graduations du bas sur la règle) et zouuuu je repasse le pli, (bien appuyer le fer sur les coutures de côté)

    1352 (9)
    Et oui, chez moi, les chats me suivent jusqu'à ma toile à repasser !

    1352 (10)
    Je retourne à ma machine à coudre, je la règle pour un point droit assez grand :

    1352 (11)
    Me reste plus qu'à piquer l'ourlet comme ci-dessous :

    1352 (13)
    Un dernier p'tit coup de fer (oui je sais je suis très tatasse ...) et voilà ce que çà donne :

    1352 (14)
    N'hésitez pas à me poser des questions, ou me demander d'autres tutos, je vous expliquerai ma manière de faire.
    A bientôt ...
                                                                    


    44 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique