• En ce moment je fais du classement ... et je retrouve cet article que je remets en avant.

    Tiens ! Un tout p'tit carton qui tient dans une main !

    Ma passion ...

    Mon diplôme, le plus important pour moi ... et ma vie.

    En principe il faut trois ans d'études en "couture Flou" c'est à dire sur mesures, vêtements dames.
    Mais une seule année, en même temps qu'une seconde terminale, m'ont suffit pour décrocher ce petit carton ! j'ai toujours été douée avec les aiguilles, j'ai dû naître un dé au doigt ! 
    A l'école, l'apprentissage de la couture faisait partie des matières comme l'histoire ou les maths.

     
     Ce n'est que dans les années 90 que j'ai pu utiliser ce diplôme pour gagner vraiment ma vie, embauchée en tant que vendeuse-retoucheuse dans le magasin Pronuptia à Amiens, robes de mariée et toilettes de cérémonies.
    Il fallait être douée et rapide, pas le droit à l'erreur.
    Voici un exemple :
    La futur mariée doit commander sa robe longtemps à l'avance, elle fait taille 40, la robe arrive à une date proche du mariage. A l'essayage je découvre que la future mariée est ... enceinte ! pas le temps de commander une robe plus grande, c'est cette robe là et pas une autre. Je dois donc la passer de la taille 40 à la taille 46 ! avec mes aiguilles magiques je dois faire des miracles.
    J'étais quasiment seule à vendre et retoucher, je n'ai pas chômé pendant ces huit années mais j'étais dans mon élément, cela me plaisait. J'y ai vécu des moments inoubliables.

    Comme celui-ci par exemple :

    "Un soir, juste avant la fermeture du magasin entrent une maman, un papa, le futur marié et enfin la future mariée ... en fauteuil roulant, entièrement paralysée suite à un accident de la route. Cette jeune fille était d'une beauté à couper le souffle. Sa vie se termine, ses heures sont comptées et les amoureux veulent se marier ... avant.
    Mon jeune patron ne sachant que dire que faire, me les confie et me laisse seule avec cette famille éprouvée ...  et toute l'émotion qui l'accompagne.

    La belle demoiselle choisit la plus jolie robe. Il faut l'allonger délicatement sur ma grande et large table de couture, dans l'atelier qui est à l'abri des regards. On s'y met à quatre, puis il faut attendre un long moment que son corps ne tremble plus ... Avec la maman, je lui enfile la robe.
    Nous l'installons de nouveau dans son fauteuil roulant pour la conduire dans la boutique, devant la grande glace.
    Elle est si belle, la robe lui va si bien que mon patron, les quelques clients encore là, les parents, moi, tout le monde, nous fondons en larmes d'émotion, mais pas de tristesse car la mariée est radieuse et souriante, heureuse.
    Je regarde le plus rapidement possible ce qu'il faut faire comme retouches, elles sont nombreuses et impossible de lui mettre d'épingles et il n'y aura pas de deuxième essayage, trop pénible et douloureux pour elle.

    J'ai retouché cette robe avec grande minutie ... en pensant sans cesse à cette jolie jeune fille qui la porterait et l'importance pour elle et sa famille de ce mariage avec cette jolie robe en taffetas de soie. Mariage en urgence car ses jours étaient comptés..."

    Des histoires comme celles-là, il y en a eu beaucoup durant ces années dans le blanc, le tulle, les fleurs de soie. De grands moments de joie, d'autres plus difficiles, je devenais alors consolatrice, psychologue, discrètement cachée avec la mariée dans la grande cabine d'essayage. J'ai appris que pour certaines jeunes filles étrangères, le mariage est encore organisé par les familles.

    Oui, couturière est un métier, une passion, mais pas reconnu, payé au minimum même chez les grands couturiers.

    Cette matière a été supprimée à l'école depuis déjà longtemps.
    Et puis un soir, en écoutant les infos ...

    21.04.12--11-.jpg
     Je vois, j'entends, que dans cette usine Armor Lux de Quimper, ils sont en panne de couturières ! Pas de remplaçantes pour celles en âge de la retraite.
    Logique, on n'apprend plus à coudre à l'école, je me demande s'il y a encore une école de couture quelque part ? à présent tous nos vêtements sont confectionnés en Chine ou ailleurs.

    Vous qui aimez coudre, vous qui avez des doigts d'or, ne perdez pas espoir, la couture revient à la mode. Mais à Amiens, il n'y a plus qu'un seul magasin de tissus de vêtements, sans grand choix en plus. Il faut aller sur Paris. 

     

    21.04.12--1-.jpeg
    Le dé au doigt, je continue d'user mes aiguilles avec des broderies et autres.

    Ma passion ...

    Ma "Symphonie des chats"

     Caroline, ma cadette a fait aussi des études de couture, confection puis sur mesures. Etudes plus approfondies et plus longues que les miennes, à Laon dans l'Aisne, la seule école dans tout le nord de la France. Etudes complétées par des stages chez Christian Lacroix. Mais elle ne peut pas vivre de sa passion, son travail se passe devant un ordinateur, comme beaucoup. 

    Ma passion ...

    Aujourd'hui, 13 juillet 2020, je remets cet article en avant, il est important pour moi. Il raconte ma passion et celle de ma fille. C'était aussi le métier de ma mère, de ma grand-mère ... de mères en filles.

    Ma passion ...


    35 commentaires
  • La Fée des Fleurs

    Envie d'une nouvelle poupée ... j'ouvre mon livre ...

    La Fée des Fleurs

    comme s'ouvre cette fleur et je feuillette les pages ...
    dans l'une d'elles m'attend une poupée.

    La Fée des Fleurs

    Coucou !

    La Fée des Fleurs

    Non, ce n'est pas la Fée Clochette mais "La Fée des Fleurs" qui m'apparait !

    La Fée des Fleurs

    Elle sort du livre et vient vers moi.

    La Fée des Fleurs

    Aussi souriante que ses copines.

    La Fée des Fleurs

    Elle me dit aimer les fleurs que je photographie çà et là dans ma ville.

    La Fée des Fleurs

    Comme celle-ci, si généreuse.

    La Fée des Fleurs

    Elle me montre que ses ailes, sa couronne, ses chaussures, sa robe, sa petite culotte style Petit-Bateau, tout est amovible smile.
    Site de Shelly Down
    http://gingermelondolls.blogspot.fr/

    La Fée des Fleurs

    Bonne journée et à bientôt !

    La Fée des Fleurs


    56 commentaires
  • Le vendredi c'est le jour du ...

    ... poisson ! he

    Le vendredi c'est le jour du ...

    alord vite, en voici à découper ...

    Le vendredi c'est le jour du ...

    Une bien jolie carte brodée trouvée sur le net.

    Le vendredi c'est le jour du ...

    Je n'ai pas osé en accrocher un au dos de Louise ... Aïe !

    Le vendredi c'est le jour du ...

    Alors hop ! sur son copain.

    Le vendredi c'est le jour du ...

    La demoiselle est prête pour l'été, les bains de mer, la plage, et pourra ranger tous ses poissons dans son p'tit sac assorti au ...

    Le vendredi c'est le jour du ...

    chapeau !

    Le vendredi c'est le jour du ...

    Voici le lien du site de Shelly Down, créatrice de grand talent de ces poupées.

    http://gingermelondolls.blogspot.fr/

    Bonne journée ! wink2


    32 commentaires
  • Une nouvelle Hauts-du-Nordine

     Dans son petite vase, Sophie s'impatiente.

    Une nouvelle Hauts-du-Nordine

    Alors Annick, çà vient ma robe ? vite, vite ...

    Une nouvelle Hauts-du-Nordine

    et voilà voilà !

    Une nouvelle Hauts-du-Nordine

    Ne pas oublier la pochette.

    Une nouvelle Hauts-du-Nordine

    Habillée pour une sortie, voilà Sophie.

    Une nouvelle Hauts-du-Nordine

    Avec Elodie et Julie ...

    Une nouvelle Hauts-du-Nordine

    Plus qu'à attendre une quatrième copine.

    Une nouvelle Hauts-du-Nordine

    Une deuxième photo les filles ?

    Voici le lien précieux où vous saurez tout sur ces créations
    http://gingermelondolls.blogspot.fr/

    Dans le p'tit coin jardin devant ma résidence j'ai cueilli ...

    Une nouvelle Hauts-du-Nordoise

    Elles sont aussi minuscules que des pâquerettes !
    Vous allez bien entendu me donner leur nom ?

    Une nouvelle Hauts-du-Nordine

    Le printemps est arrivé ... mais les fleurs se font encore rares. Celles-ci sont si belles dans les arbres, je les attends avec impatience (photo archive comme les suivantes).

    Une nouvelle Hauts-du-Nordine

    Les magnolias allaient s'ouvrir !

    Une nouvelle Hauts-du-Nordine

    Une nouvelle Hauts-du-Nordine

    Une nouvelle Hauts-du-Nordine

    Bientôt les pissenlits, plus hauts que les maisons !

    Bon deuxième jour du printemps 2016 et à très bientôt !

    Une nouvelle Hauts-du-Nordine


    56 commentaires
  • Julie part au lycée

    Coucou !

    Julie part au lycée

    J'ai mis mes socquettes blanches et mes chaussures ...

    Julie part au lycée

    Faut pas que j'oublie mon cahier

    Julie part à l'école

    Pour info, ce cahier fait 3 x 2.5 cm

    Julie part à l'école

    Hop ! on ferme le cartable ...

    Julie part à l'école

    Et me voilà fin prête ...
    Mes vêtements se retirent facilement ...

    Julie part à l'école

    Mais pas mes lunettes he
    Je fabrique ces poupées par plaisir et non pour les vendre.
    Voici le lien de la créatrice de ces petites poupées ... entre autres ...

    http://gingermelondolls.blogspot.fr/

    Julie part à l'école

    Dis ? moi aussi j'veux des habits ...

    Julie part à l'école

    Comme çà ? tu es certaine ? bon, je vais y réfléchir ... C'est certain que vêtue ainsi, tous les "Donald" du parc vont avoir le coup d'foudre ! he



    Ce week-end j'ai profité du soleil de Picardie pour partir à la recherche du printemps ...
    Donc à très bientôt et bon dimanche à tous.


    55 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique