• A quelques heures de Noël

    Du haut de la chaire, quelqu'un avec des ailes me fait signe ...

    A quelques heures de Noël

    Je m'approche donc vers cet ange. 

    A quelques heures de Noël

    en admirant ma cathédrale ... encore et toujours.

    A quelques heures de Noël

    Elle m'impressionne toujours autant tout en m'étant très familière.
    Je suis presque seule ... j'aime cela. Chez elle, je me suis toujours sentie protégée.

    A quelques heures de Noël

    J'ai très envie de refaire une nouvelle fois tout le parcours sur le chemin noir du labyrinthe, mais l'ange m'attend, impatient de me montrer sa surprise.

    A quelques heures de Noël

    Oui oui l'ange, j'arrive ...

    A quelques heures de Noël

    Laisse-moi lever les yeux ... tout là-haut.

    A quelques heures de Noël

    Ah ! nous sommes deux. Ce monsieur vous donne la mesure de l'édifice.

    A quelques heures de Noël

    Je suis bientôt arrivée ...

    A quelques heures de Noël

    Tu voulais me montrer la nouvelle crèche ? comme elle est jolie.

    A quelques heures de Noël

    Placée cette année près du portail Nord.

    A quelques heures de Noël

    J'ai aimé voir l'un de nos Hortillons assister à cette naissance.

    A quelques heures de Noël

    Des légumes tout frais qui vont faire eun' boenne tiote soupe pour tout ce p'tit monde.

    A quelques heures de Noël

    Oui Marie, tu le coucheras là ton bébé, mais bon, tu aurais pu penser à une petite couette quand même ?
    Ah oui, c'est vrai, le bœuf est là qui soufflera sur Jésus tout neuf pour le réchauffer.
    Et l'âne vous ramènera chez vous, un moyen de transport des plus écolos.

    Plus qu'à attendre minuit ...

    A quelques heures de Noël

    Et je repars chez moi tranquillement...

    A quelques heures de Noël

    A bientôt ! wink2


    18 commentaires
  • Autour de l'Hôtel de Ville

    C'est la couleur rouge qui domine ces temps de Noël à Amiens.

    Autour de l'Hôtel de Ville

    Le vert et l'or sont bien présents aussi.

    Autour de l'Hôtel de Ville

    Un manège qui a beaucoup de succès et pas seulement à Amiens.

    Autour de l'Hôtel de Ville

    Vue sur la place de la Mairie.

    Autour de l'Hôtel de Ville

    Ne vous inquiétez pas, ici, tout penche ! une volonté d'un architecte fâché avec l'horizontalité.

    Autour de l'Hôtel de Ville

    Les sols penchent d'un côté, les lampadaires de l'autre ! à vous donner le tournis.

    Autour de l'Hôtel de Ville

    J'ai vérifié, ma photo est bien horizontale he

    Autour de l'Hôtel de Ville

    Ce manège projette ses lumières sur les murs de la mairie.

    Autour de l'Hôtel de Ville

    Mécépatou, Grand Nours m'attend.

    Autour de l'Hôtel de Ville

    La petite famille à capuches-fourrure se prépare pour la photo.

    Autour de l'Hôtel de Ville

    On aime être seule avec lui ... Lumix se fait discret et clique sans faire de bruit.

    Autour de l'Hôtel de Ville

    Les jeunes aussi l'adorent. Un clic et hop ! Grand Nours se multiplie dans les réseaux sociaux

    Autour de l'Hôtel de Ville

    Ah ! enfin seuls ...

    Autour de l'Hôtel de Ville

    Gros câlin ... ^^

    A bientôt !


    16 commentaires
  • Je m'envole et je clique

    Près de la Tour Perret et à l'entrée du Marché de Noël, la grande roue m'attend.

    Je m'envole et je clique

    En me rapprochant, je vois qu'un arbre la décore de ses petites boules naturelles de Noël.

    Je m'envole et je clique

    50 m de hauteur, mais ici, plus grande que notre tour qui ne fait que 104 m ^^

    Je m'envole et je clique

     La caissière me reconnaît et on papotte un moment avant que je ne m'installe dans ma nacelle.

    Je m'envole et je clique

    Je lève les yeux et Lumix son objectif.

    Je m'envole et je clique

    Il est 11h, personne d'autre que moi car la roue vient tout juste d'ouvrir.

    Je m'envole et je clique

    Me voilà installée. Déjà la roue elle-même est impressionnante.
    Tous les ans j'ai la trouille mais je grimpe quand même.

    Je m'envole et je clique

    Et c'est parti ... bigre, vertige ... beurk Je me cramponne à cette barre pour cliquer de l'autre main sur cette avenue très longue qui file vers le Nord (Bd d'Alsace Lorraine puis Bd de Beauvillé).

    Je m'envole et je clique

    Coup d’œil sur l'Hôtel Carlton, mes guibolles flageolent. J'veux descendre mais là, ce n'est pas vraiment le moment ! Vous voyez le Bd Belfort. 

    Je m'envole et je clique

    avec Gaumont que c'est écrit dessus et que je n'aime toujours pas ! têtue l'amiénoise.
    Plus loin, le quartier St-Anne avec son église.

    Je m'envole et je clique

    Me voilà tout là-haut !
    Les gentils forains me font le cadeau de me laisser là en équilibre dans les airs quelques minutes.
    Le temps de prendre mes clichés alors zouuu ...

    Je m'envole et je clique

    Comme chaque année, je zoome délicatement sur ma Grande Dame.
    Justement les nuages s'écartent pour me l'éclairer comme il faut, merci les nuages.

    Je m'envole et je clique

    Hé hé ... vertige ? he

    Je m'envole et je clique

    Mes pieds sont à un demi-pas du vide, même pas peur ... beurkhe

    Je m'envole et je clique

    Il faut pourtant que je me retourne. On voit loin dans la rue Jules Barni suivie de la rue Jules Ferry.
    Au premier plan, la verrière de la Gare du Nord.

    Je m'envole et je clique

    Que voilà de plus près car je redescends. J'ai ensuite fait quatre tours.

    Je m'envole et je clique

    Quelle idée aussi cette verrière ? (du temps de Gilles de Robien).

    Je m'envole et je clique

    Oh ! doucement ! attention la flèche de la Cathédrale.
    Ah ! vous l'aviez remarquée aussi ? et oui, une grue. Elles sont par dizaines partout dans la ville.
    Amiens a besoin de logements, d'hôtels etc ...

    Je m'envole et je clique

    L'année prochaine ils seront terminés et en couleur.
    Inutile de vous dire que je n'apprécie pas trop cette hauteur, je sais que Notre Dame n'aime pas non plus, déjà elle a interdit à la Tour Perret d'être plus haute qu'elle, alors Perret a fait gaffe.

    Je m'envole et je clique

    Un avant-après.

    Je m'envole et je clique

    Ces grands et hauts bâtiments sont à l'extrémité Nord d'Amiens. J'ai zoomé à fond.

    Je m'envole et je clique

    Zoom aussi vers l'Ouest, sur le Musée de Picardie et derrière lui l'église St-Honoré.

    Je m'envole et je clique

    Un dernier coup d’œil sur le Nord-Ouest.

    Je m'envole et je clique

    Je continue de descendre dans la rue de Noyon, la où débute le Marché de Noël. 

    Je m'envole et je clique

    Avec ses manèges et ses chalets.

    Je m'envole et je clique

    Dernier coup de zoom de ma nacelle avant de retrouver la terre ferme.
    On n'a le vertige que lorsque les pieds sont dans le vide, or là, ils posent tout de même sur le sol de la nacelle, et donc, n'hésitez pas, çà vaut le coup d’œil sur toute la ville.

    Voici les liens de mes tours de grande roue d'autres années

    Tourne la roue en 2011 (clic)
    Tourne la roue en 2012 (clic)
    Tourne la roue en 2013 (clic)
    Tourne le roue en 2014 (clic)
     Tourne la roue en 2016

    A bientôt ! wink2


    24 commentaires
  • A présent, on compte les jours

    Et oui, on commence à compter les jours avant Noël.
    J'ai choisi d'attendre un peu pour vous montrer le Noël Amiénois.

    A présent, on compte les jours

    Le centre ville, la journée.
    J'ai attendu en vain des journées ensoleillées mais elles se font très rares cette année.

    A présent, on compte les jours

    Notre sapin, fait de plein de petits sapins élevés exprès et recyclés ensuite.
    Pas de sapin centenaire coupé.
    Vous remarquerez que la tour Perret s'est faite plus petite par sympathie pour lui.
    En vrai elle fait 104 m.

    A présent, on compte les jours

    Et moi dans cet auto-portrait, je fais quelques millimètres tongue

    A présent, on compte les jours

    Les Galeries Farfouillette Lafayette.

    A présent, on compte les jours

    Je n'y rentre pratiquement qu'à Noël. C'est un magasin de luxe et ma CB m'empêche chaque fois d'y entrer.

    A présent, on compte les jours

    Un beau magasin que j'aime photographier.

    A présent, on compte les jours

    Un jour que je poussais mon caddie, bing, nounours géant m'est tombé dans les bras !
    En plus c'est vrai yes ! Il pèse des tonnes, un mal fou pour le remettre assis.
    On ne rigole pas ! sarcastic 

    A présent, on compte les jours

    La Galerie des Jacobins toute décorée.

    A présent, on compte les jours

    J'aime bien cette décoration.

    A présent, on compte les jours

    Dans la galerie marchande des Halles du Beffroi, Père Noël s'est installé pour un p'tit repos. Il a bien raison car bientôt il va avoir un sacré boulot.

    A présent, on compte les jours

    Une maman vient mettre sur ses genoux son bébé endormi, pour la photo-souvenir.

    A présent, on compte les jours

    Petit tour dans la ville avec ses 130 chalets.

    A présent, on compte les jours

    Coup de cœur pour celui-ci. Il faut dire que j'y suis accueillie les bras ouverts. Des savons très naturels made in les Hauts de France. La marque ? "Le Cul Propre" ! he ah ! l'humour de ch'Nord ! 

    A présent, on compte les jours

    C'est je pense, le chalet préféré de tous, petits et grands. Je me demande bien pourquoi ?

    A présent, on compte les jours

    Même ces deux là-haut me font de l’œil.

    A présent, on compte les jours

    Qui veut m'adopter ?

    A présent, on compte les jours

    Un jour, quelques minutes de beau temps. J'en avais vite profité pour photographier notre crèche, évidemment bien placée devant notre Dame toute blanche sous le soleil du sud.
    Cette crèche fait toujours polémiquer, mais qui d'autre à part ce bambin a inventé la fête de Noël ?

    A présent, on compte les jours

    Ces deux-là seront tout illuminés la nuit venue.

    A présent, on compte les jours

    Toute comme ce bonhomme de neige.

    Merci d'être là et à très bientôt !


    28 commentaires
  • Le Trophée St-Martin

    Dans la catégorie "Coups de Cœur", c'est Monsieur Dany FORE qui a reçu le Trophée St-Martin.
    J'avais voté pour lui, et donc, je suis très heureuse car c'est un monsieur très très méritant.

    Le Trophée St-Martin

    Voici les amiénois qui ont reçu le trophée St-Martin.
    A gauche et devant, Madame le Maire Brigitte Fouré, et à son côté, l'Adjointe au Maire, Nathalie Lavallard, chargée de la Démocratie locale et qui a partagé cette photo sur son mur facebook, en écrivant :

    "Merci Annick Amiens pour cette photo. En effet, ce fut un très beau moment en compagnie de très belles personnes. J'estime que c'est important de mettre en lumière les "belles âmes", comme dit notre parrain de la soirée Atanase Perifan . Tous les nominés auraient mérité d'avoir ce trophée St Martin d' Amiens Métropole - Ville d'Amiens ; Brigitte Fouré n'a d'ailleurs pas réussi à trancher concernant le traditionnel Trophée d'honneur, puisque 2 personnes l'ont reçu ! il s'agit de Jean-Karl Lucas , du duo qui a représenté la France à l'Eurovision avec leur titre Mercy ainsi que le navigateur Pierre Antoine, tout deux Amiénois"

    Le Trophée St-Martin

    Je suis la première nominée sur les cinq de la catégorie "coups de cœur" à monter sur le podium.

    Le Trophée St-Martin

    En rouge, avec sa barbe blanche, devinez qui c'est ? et oui, gagné, notre Père Noël, Joseph, avec qui j'adore discuter quand on se croise dans son quartier St-Leu. Il sauve des personnes dont la maison est en flamme et il se charge, entre autre, bénévolement, de nettoyer son quartier des détritus, papiers etc en se levant très tôt le matin, se préoccupant comme beaucoup de la santé de notre planète.
    Vous savez à présent que le Père Noël existe vraiment et qu'il est amiénois.

    Le Trophée St-Martin

    Ici, en compagnie de Renaud Deschamps, Adjoint au Maire, Madame Catherine Ducrocq de l'Association France Parkinson qui a reçu le trophée dans la catégorie "Association". 
    Il y avait plusieurs catégories où les nominés étaient votés par un jury composé des récompensés des années précédentes.

    Le Trophée St-Martin

    Une partie de la "Salle des fêtes".

    Le Trophée St-Martin

    Cette cérémonie s'est passée tout simplement, dans une très chaleureuse ambiance et comme tous les nominés, je suis montée sur le podium et Nathalie Lavallard a parlé de mon blog, de mes photos, de son utilité pour faire connaître notre ville.
    Cela suffit amplement à mon bonheur et je vous remercie beaucoup pour vos nombreux votes et surtout vos commentaires fort gentils et très encourageants.
    Et j'ai gagné le plaisir de faire des photos de notre belle Mairie. Ci-dessus l'escalier d'honneur.

    Le Trophée St-Martin

    Lumix n'a pas pu s'empêcher, le premier étage est magnifique.
    (Ces montages sont cliquables en grands).

    Le Trophée St-Martin

    A travers la vitre ... le jour commençait à décliner.

    Le Trophée St-Martin

    Quelques instants plus tard il faisait nuit.
    Exceptionnellement, toujours derrière la vitre, j'étais derrière Grand Nours.

    Le Trophée St-Martin

    Bonheur d'avoir pu aussi prendre ces clichés du balcon (accessible lors des visites guidées).

    Le Trophée St-Martin

    Désolée pour ce câble traversant ma photo, mais si je l'avais coupé, hop ! toute la ville dans le noir hetongue

    Le Trophée St-Martin

    Mon zoom est cependant arrivé à passer par dessus !

    Le Trophée St-Martin

    Des personnes attendent leur tour pour le selfie dans les bras de Nounours. C'est le roi de la fête.

    Le Trophée St-Martin

    Et j'ai vu quelqu'un de très jaloux sarcastic ! espérons qu'il ne descendra pas de là-haut celui-là !
    nounours lui vole la vedette, c'est vrai, mais quand même.

    Le Trophée St-Martin

    Bon zouuu, vous venez avec moi patiner ?
    J'rigole bien évidemment, vous irez tout seul, moi, je prends les photos.

    A bientôt !


    30 commentaires