• United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Deuxième article sur ce grand événement qui a attiré beaucoup de monde.
    Samedi 7 juillet, jour des aubades. Rassemblés dans le parc de l'Evêché qui se trouve derrière la cathédrale, ils passent sur le parvis pour se rendre dans notre large et longue rue piétonne.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    La Dame peut encore les voir dans la rue Dusevel.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Tout en musique ils vont ainsi parader puis s'arrêter pour des aubades.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    J'ai toujours eu droit à un bon accueil et de grands sourires.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Après ces photos j'ai eu plusieurs demandes en mariage he 

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    J'ai rassemblé quelques-unes de mes très nombreuses photos prises ce week-end. (Vous pouvez agrandir ces mosaïques en cliquant dessus. Pour revenir ici, cliquer sur la petite croix en haut à droite de la photo).

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Dans les rues des Trois Cailloux puis de Noyon.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Bien entendu qu'il y a des femmes, et pas en pantalon.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Costumes exceptionnels pour les Huntly And District Pipe Band.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Et oui, apn Lumix et moi derrière avons été très attirés par eux.
    Aussi beaux de dos que de face, merci le petit coup de vent pour l'écharpe !

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Toujours en rond. Certains photographes entraient dans la ronde et clic clic. Moi non, je respecte.
    Je fais toujours au plus discret et au plus vite.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Par contre je cours beaucoup.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Recul pour les rendre tout petits devant la Dame.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Hop ! on a fini et on retourne au Parc de l'Evêché pour se désaltérer et se reposer, c'est bien mérité.
    Toutes les formations se sont ainsi succédées sur notre immense parvis.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Pour toi Evelyne, amie Messine et fière d'être nouvellement Bretonne wink2

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Petit repos en rond, square Saint-Denis, avant de reprendre l'aubade.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    En noir et blanc et en rond, au pied de la Tour Perret.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Après le défilé des Pipers, un autre défilé est annoncé !

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Lumix au sol, son écran orienté de façon à avoir la totalité de la tour Perret !
    Quoi d'autre ? oopshe

    A bientôt pour un troisième article.


    17 commentaires
  • UNITED pipers for peace 1918-2018

    Voici l'une des trois entrées du parc de l'Evêché d'Amiens.

    UNITED pipers for peace 1918-2018

    Montez donc avec moi ces quelques marches pour découvrir ce spectacle insolite !

    UNITED pipers for peace 1918-2018

    Surprise de voir (jeudi dernier) que des centaines de coquelicots avaient poussé un peu partout.

    UNITED pipers for peace 1918-2018

    Les enfants des écoles primaires et des bénévoles les ont fabriqués.
    Chacun représente un soldat venu sur notre terre en Somme sauver la France. Ils étaient à peine arrivés que de stupides généraux les ont envoyés à la mort directement.
    Ce week-end, commémoration du centenaire de la Grande Guerre 14/18.

    UNITED pipers for peace 1918-2018

    Une bouteille plastique, un peu de fil de fer et voilà ! Même l'oiseau pense que ce sont des vrais !

    UNITED pipers for peace 1918-2018

    La récolte a été bonne et les casiers sont bien rangés devant l'Ecole "Sup de Co" comme j'aime dire, dans les beaux bâtiments de l'ancien évêché.

    UNITED pipers for peace 1918-2018

    Tout est bien planté, la classe peut retourner dans son école. Ils ont eu beaucoup de mal à les enfoncer dans la terre, ultra durcie par la sécheresse qui sévit en Picardie.

    UNITED pipers for peace 1918-2018

    Les grands ont fait leurs intéressants en fabriquant les plus grands coquelicots du monde.

    UNITED pipers for peace 1918-2018

    Pour un peu ils atteignaient la toiture de la cathédrale !!!

    UNITED pipers for peace 1918-2018

    Ils ont bien amusés une certaine Annick Amiens tongue

    UNITED pipers for peace 1918-2018

    Les voilà atteignant les arbres.

    UNITED pipers for peace 1918-2018

    Dans un autre coin du parc ils arrivent même à dépasser la Tour Perret !!!

    UNITED pipers for peace 1918-2018

    Bon, là, tout est près (j'y étais retournée le soir) Il y avait des coquelicots vraiment partout !

    UNITED pipers for peace 1918-2018

    Aussi sur ce chemin qui longe la façade Nord jusqu'au Parvis.

    UNITED pipers for peace 1918-2018

    Demain, "ils" arrivent ...

    UNITED pipers for peace 1918-2018

    Dimanche matin, 10h ... ils sont là pour le rassemblement, bien à l'heure. Moi aussi.

    UNITED pipers for peace 1918-2018

    Au pied de notre Dame, dans ce beau jardin bien ombragé, a donc eu lieu ce week-end le rassemblement d'une vingtaine de pipe bands et bagadou pour célébrer autrement et en musique la dernière année du centenaire de la Grande Guerre.
    Le centre d'Amiens a été rythmé et animé au son des cornemuses et a rappelé au public la présence, le rôle et l'engagement des "Pipers" pendant la guerre.
    Près de 400 Pipers et Drummers venant d'Ecosse, d'Irlande, de Belgique, d'Angleterre, d'Allemagne et de France, ont participé à "1918-2018 United Pipers for Peace" pour ne jamais oublier et célébrer la paix dans un esprit de fraternité.

    UNITED pipers for peace 1918-2018

    Ces deux charmants messieurs ont accepté de poser près d'une de nos photos qui sont ainsi collées dans toutes les rues et places du centre ville d'Amiens.

    UNITED pipers for peace 1918-2018

    Et en avant la musique. C'est évident qu'il y a une suite et donc ...

    A bientôt ! wink2


    22 commentaires
  • Premiers jours d'été à Amiens

    Une fois n'est pas coutume, je commence par vous montrer mon ciel de mardi ! j'ai eu droit à un son et lumière fantastique. Pour le son, grondements et quelques éclairs d'orage mais rien du tout en rapport à ces nuages magnifiques (n'hésitez pas à cliquer sur les photos-mosaïques).

    Premiers jours d'été à Amiens

    Jusqu'au 20 juillet, c'est la "Foire de la St-Jean" comme tous les ans. J'ai regroupé ces clichés pris un beau matin. Cela se fait toujours dans le parc de la Hotoie, d'où tous ces arbres que vous voyez.

    Premiers jours d'été à Amiens

    En passant devant la Mairie ce matin hop ! un p'tit clic. Les décorations du 14 juillet semblent s'installer. Ombre et lumière très contrastées en ce moment, photos pas faciles.

    Premiers jours d'été à Amiens

    Place Gambetta. Non, l'église au fond n'est pas la cathédrale qui se trouve elle, dans mon dos. C'est l'église St-Rémi, très grande aussi mais toute minuscule si on la met à côté de notre géante Dame.

    Premiers jours d'été à Amiens

    Ah ! vous avez remarqué ? nous revoilà avec des parapluies. Leurs couleurs doivent vous rappeler certains maillots du Tour de France. En effet, Amiens est l'une des étapes. Et oui. Ils passeront dans ma rue, sous mes fenêtres ! je vous en reparlerai bien évidemment. Ce sera le 14 juillet.

    Premiers jours d'été à Amiens

    Pas facile à photographier ! J'aime bien comme çà.

    Premiers jours d'été à Amiens

    J'attends que celui-ci se décroche, trop chouette avec ses gros pois rouges.

    Premiers jours d'été à Amiens

    Toujours dans le centre ville, je passe très souvent devant le Beffroi. Photographié ainsi il fait très impressionnant, pffff, même pas peur.

    Premiers jours d'été à Amiens

    Bigre je suis en retard, hi hi he
    Je vous fais marcher, et non que je ne sais pas lire cette heure là !

    Premiers jours d'été à Amiens

    Plus facile de regarder au-dessus, sur la pendule bleu et or. J'aime entendre la chanson du carillon ♪♪♪

    Tite vidéo trouvée dans Youtube. Au début ce n'est pas terrible mais après c'est mieux.
    J'entends donc ces airs très très très souvent ♪

    Premiers jours d'été à Amiens

    Devant lui, il y a un puits, tout joli. Hop ! un"selfie" he

    Premiers jours d'été à Amiens

     Personne le matin place au fil, ou place du marché, ou place du Beffroi. Bref ! nous le amiénois n'en faisons qu'à notre tête.

    Premiers jours d'été à Amiens

    De l'autre côté du puits, la place Léon Debouverie et le dos de la Mairie. Dans les temps jadis, c'était le devant, mais çà c'est une autre histoire.

    Premiers jours d'été à Amiens

    J'ai eu envie de m'amuser avec l'Ange de la Renommée, toujours en équilibre là-haut.
    (un clic sur la photo est possible).

    Premiers jours d'été à Amiens

    Le triangle bleu indique aux visiteurs que le Beffroi se visite, c'est ainsi devant chaque site touristique.

    A très bientôt !


    27 commentaires
  • Au Festival de la BD, Mondrian

    Là, je n'ai pas hésité une seule seconde, au Festival de la Bande Dessinée d'Amiens, je me suis offerte ce beau et grand livre. Au dos on peut lire :
    "Quand il ne peint pas, Mondrian danse. Beaucoup par plaisir, un peu pour oublier la faim.
    Et pour manger, il dessine des fleurs. Comme celle qu'il offre à sa partenaire de charleston, Francine.
    Mais quand il peint, Mondrian n'a pas de place pour les sentiments.
    Encore moins pour l'amour.
    A l'origine, il y a la reproduction d'une image d'André Kertész que Jean-Philippe Peyrand et Antonio Lapone ont tous deux au-dessus de leur table à dessin.
    La photo d'une fleur artificielle dans l'atelier de Mondrian, seule évocation du féminin et du végétal dans l'univers à la géométrie implacable du peintre.
    C'est l'histoire de cette fleur que les auteurs ont imaginée pour raconter Mondrian, figure majeure de l'art abstrait... et inconditionnel des rythmes hot jazz."

    Au Festival de la BD, Mondrian

    Avec mon amie et voisine Françoise, nous arrivons au stand qui lui est dédié.
    Nous découvrons Mondrian sur une vitre transparente.

    Au Festival de la BD, Mondrian

    Des souvenirs me sont vite revenus en voyant cette géométrie, ces couleurs.

    Au Festival de la BD, Mondrian

    La fameuse fleur artificielle ... De l'autre côté de la "fenêtre" un lecteur semble être entré dans le corps de Mondrian ... effet photographique.

    Au Festival de la BD, Mondrian

    Une histoire racontée par Jean-Philippe Peyraud scénariste,
    dessinée et peinte par l'illustrateur Antonio Lapone

    Au Festival de la BD, Mondrian

    Extrait du livre.

    Au Festival de la BD, Mondrian

    Mondrian aimait le Charleston et le Fox.

    Au Festival de la BD, Mondrian

    Je me souviens avoir confectionné la robe de droite au cours de mes études de couturière. En véritable tissu de lin, pas encore de synthétique à l'époque, c'était en 66. J'ai fait des recherches sur le net, voici des robes Mondrian créées en 1965 par Yves Saint-Laurent :

    Au Festival de la BD, Mondrian

    Au Festival de la BD, Mondrian

    Au Festival de la BD, Mondrian

    Je ne savais pas à ce moment-là que l'on me photographiait en douce ... ohwink2
    Ci-dessous, la photo :

    Au Festival de la BD, Mondrian

    Mon amie Françoise (son blog : Barberine). Imaginez ma surprise de la voir vêtue d'une robe "Mondrian" !

    Au Festival de la BD, Mondrian

     et Françoise de jouer le mannequin !

    Au Festival de la BD, Mondrian

     Françoise sait parfaitement coudre, comme beaucoup de femmes nées en 1948, comme nous deux.

    Au Festival de la BD, Mondrian

    Et ce n'est pas notre âge qui nous empêchera de rigoler !

    Au Festival de la BD, Mondrian

    Très beau dessin que ce couple de danseurs, signé Lapone.

    A très bientôt ! wink2


    20 commentaires
  • Fin juin, dans le Jardin des Plantes

    En deux mois à peine notre jardin des plantes a bien changé.
    Humidité puis grandes chaleurs et voilà ...

    Fin juin, dans le Jardin des Plantes

    c'est la jungle !

    Fin juin, dans le Jardin des Plantes

    Minou est toujours là pour nous accueillir. Il a insisté pour que je le photographie en premier, voilà qui est fait. Ah ! et le champignon aussi ...

    Fin juin, dans le Jardin des Plantes

    et la coccinelle géante qui réclame aussi sa photo ...

    Fin juin, dans le Jardin des Plantes

    Bon, on va pouvoir passer aux choses sérieuses.

    Fin juin, dans le Jardin des Plantes

    De jolies fleurs de soie rose fushia commencent à rosir ces sucettes.

    Fin juin, dans le Jardin des Plantes

    J'adore ces fleurs-feuilles.

    Fin juin, dans le Jardin des Plantes

    Là c'est le coin des légumes et donc, ce n'est pas trop la savane mais çà pousse super bien.

    Fin juin, dans le Jardin des Plantes

    Dans un immense pot de fleurs rose-romantique, des ... Pétunias-gothiques sarcastiche

    Fin juin, dans le Jardin des Plantes

    Il fait super chaud et je m'abrite à l'ombre des palmiers.
    Ils poussent désormais très très bien dans les Hauts de France ! c'est nouveau, çà vient d'sortir.

    Fin juin, dans le Jardin des Plantes

    Œuvre d'art contemporaine !

    Fin juin, dans le Jardin des Plantes

    Les roses sont très abîmées, trop d'humidité au printemps sans doute ? mais j'ai réussi à vous faire ce bouquet.

    Fin juin, dans le Jardin des Plantes

    Plein les pattes. A sa place je me régalerais aussi, j'adore ces bonbons acidulés he

    Fin juin, dans le Jardin des Plantes

    Vous pouvez agrandir ces mosaïques.

    Fin juin, dans le Jardin des Plantes

    Comme souvent, je me sens surveillée !

    Fin juin, dans le Jardin des Plantes

    Sa copine est là aussi, inséparables ces deux-là ! symboles de notre Amiens.

    Fin juin, dans le Jardin des Plantes

    Feuilles rouges très décoratives.

    Fin juin, dans le Jardin des Plantes

    Bon ! me voilà perdue dans la savane !!! c'est volontairement qu'ici la nature pousse en toute liberté, enfin presque, ce coin doit donner beaucoup de travail aux employés qui font du beau boulot.
    Il y a des ruches tout à côté du jardin.

    Fin juin, dans le Jardin des Plantes

    Les abeilles ont de quoi nous fabriquer du miel de toutes les couleurs ! (à part la chose qui pique, là à gauche, faites gaffe à pas toucher).

    Fin juin, dans le Jardin des Plantes

    Euuuh, là non plus faut pas toucher ! un Oiseau du Paradis (merci Françoise wink2)

    Fin juin, dans le Jardin des Plantes

    Un dahlia ?

    Fin juin, dans le Jardin des Plantes

    Là-haut sur le boulevard du Jardin des Plantes, on y fait de gros travaux comme partout dans la ville, mais en contrebas, on ne voit et n'entend rien du tout. J'aime ces grands arbres.

    Fin juin, dans le Jardin des Plantes

    Des pavots d'une couleur rose-parme-mauve-violine etc ... superbes.

    Fin juin, dans le Jardin des Plantes

    Une autre couleur tout aussi magnifique.

    Fin juin, dans le Jardin des Plantes

    Bien à l'ombre pour me protéger du soleil et regarder ce jet d'eau me rafraîchit.

    A bientôt !


    29 commentaires