• Après les vélos, le ballon !

    Après le Tour de France, le Mondial !
    Ce n'est pas parce que je ne suis pas "sportive" que je ne participe pas. Déjà en 1998, j'avais regardé la finale, seule devant ma télé. Vingt ans plus tard, je décide de participer en me baladant en ville, de bistrot en bistrot, non pas pour HIPS ! picoler mais pour tâter l'ambiance et faire quelques clichés.
    Ici, au Quai Bélu, essentiellement des jeunes.  Un but partout, arggg, la déception ! 

    Dernier reportage sportif

    La mi-temps. On se repose, on boit un coup, on agite son drapeau.

    Dernier reportage sportif

    Quai Bélu, quartier St-Leu, centre ville, Place René Goblet ou Gambetta, je passe incognito derrière la foule, pensez, ils sont tous trop occupés. Je peux cliquer tranquillement.

    Dernier reportage sportif

    Même le noufnouf est de la fête.

    Dernier reportage sportif

    Ses maîtres peuvent tambouriner tranquillement, ils seront vite au courant du prochain but grâce aux cris de joie qui vont exploser quatre fois, une cinquième fois au coup de sifflet final.

    Dernier reportage sportif

    Toujours 1 à 1 ...

    Dernier reportage sportif

    Tout le monde ou presque se met à l'ombre.
    Il fait comme quasiment tous les jours depuis plusieurs semaines, une chaleur torride.
     3 à 1 ! Je me réjouis, c'est bien partie pour la grande fête.

    Dernier reportage sportif

    Poëëëëttttt ! on réclame un quatrième but !

    Dernier reportage sportif

    Beaux chapeaux heclown

    Dernier reportage sportif

    ♥♥

    Dernier reportage sportif

    Vitrine, vélo et cycliste, tout le monde en tricolore.

    Dernier reportage sportif

     Elles se baladent en papotant et moi je vais de groupe en groupe en immortalisant ce dimanche inoubliable.

    Dernier reportage sportif

    Après une nuit blanche pour tout le monde c'est la fête du lendemain à Paris.

    Dernier reportage sportif

    Après une longue attente, passage (très rapide) des footballeurs et de ceux qui leur ont appris à jouer au ballon, tous heureux et fiers, sur les Champs Élysée à Paris.
    Le ballon qui lui, a reçu des coups de pieds en veux-tu-en-voilà n'est même pas récompensé ! cela dit en passant.

    Dernier reportage sportif

    Et voici une France en liesse et en folie (on peu agrandir ma photo prise en direct)
    Non non, ce n'est pas un tableau d'Eugène Delacroix sur la Révolution Française winktonguehe

    A bientôt !


    20 commentaires
  • Un 14 juillet pas comme les autres

    Cette année, Amiens est une étape pour le Tour de France qui est passé devant mon immeuble. Voilà en photo (cliquable en grande) le boulot de la logistique durant toute la matinée.

    Un 14 juillet pas comme les autres

    Et oui, de chez moi ne restait plus qu'un petit kilomètre avant l'arrivée.

    Un 14 juillet pas comme les autres

    Depuis mon balcon, les photos n'auraient rien donné et on nous avait promis une surprise à la tour Perret pour signaler que les coureurs étaient arrivés. Donc, j'ai préféré attendre leur passage au pied de la tour.

    Un 14 juillet pas comme les autres

    J'ai en effet aperçu des sortes de canons tout là haut à peu près au 26ème étage.

    Un 14 juillet pas comme les autres

    En attendant les coureurs, la caravane passe ... à toute allure ! cliclicliclic  ! çà va trop vite.

    Un 14 juillet pas comme les autres

    Ils vont arriver de par-là ...

    Un 14 juillet pas comme les autres

    pour continuer par-là avant de tourner à gauche pour passer devant mon immeuble. Mais pas la peine qu'ils s'arrêtent prendre un café, car, vous l'aurez deviné, je suis absente ! winktongue
    ET ENFIN LES ...

    Un 14 juillet pas comme les autres

    VOI ....

    Un 14 juillet pas comme les autres

    LA ! oh
    J'ai rien vu du tout !
    Sont tout flous ! au moins on voit qu'ils vont trèèèèès vite !

    Un 14 juillet pas comme les autres

    C'est cela aussi le Tour de France ! he On attend tous des heures, sous un soleil de plomb ! pour ne rien voir du tout. Mais c'est comme çà et on est content quand même, enfin, surtout toute l'ambiance que cela entraîne.
    Et quelques minutes plus tard !

    Un 14 juillet pas comme les autres

    BOUM ! Voilà des p'tits confettis tricolores qui explosent tout là-haut !

    Un 14 juillet pas comme les autres

    Cette photo peut s'agrandir.

    Un 14 juillet pas comme les autres

    et voilà des nuages tricolores qui rejoignent les vrais nuages blancs. C'est tout joli.

    Un 14 juillet pas comme les autres

    J'ai trouvé cela très joli. On pourrait penser qu'il n'y en a pas eu beaucoup de verser sur nos têtes mais c'est pour mesures de sécurité. Tout est comme çà maintenant hélas.

    Un 14 juillet pas comme les autres

    Sont grands n'est-ce-pas, et pas ronds du tout.

    Un 14 juillet pas comme les autres

    Et hier soir, voici notre feu d'artifice, au parc Saint-Pierre.
    Sur la photo du milieu on devine mon petit fils Maxime. Maxime et Juliette, troisième et quatrième de mes sept petits enfants ont été reçus à leur BEPC, avec mention très bien. Suis très fière d'être leur mamie.
    Bouquet final wink2


    22 commentaires
  • Le Jardin de la Selle

    Cette semaine, grand bonheur pour moi. J'ai eu l'occasion de visiter le jardin de la Selle situé à Saleux, une des sorties sud-ouest d'Amiens.
    Sur le site internet déjà, j'adore les mots-clefs (un clic dessus pour ouvrir le site) :
    Biodiversité, Permaculture, Eau, Microclimat, Jardin-Forêt, Arbres, Faune, Flore, Jardin sauvage, Sol vivant, Avenir, etc etc

    Le Jardin de la Selle

    Un jardin de 5 600 m², derrière la maison familiale qui abrite Johnny le jardinier, son épouse, leurs trois enfants et leurs deux toutoutes.

    Le Jardin de la Selle

    Qui peuvent profiter d'un superbe jardin d'agrément.

    Le Jardin de la Selle

    Partout dans cet immense espace, la nature est reine. Pas de disputes, les plantes, les légumes et les animaux sont en parfaite harmonie.

    Le Jardin de la Selle

    Bouddha est là en tout début de visite pour me plonger dans une ambiance sereine.

    Le Jardin de la Selle

    J'ai pu caresser Iloo et Flannel, deux magnifiques Bergers (bergères) Australiens (nes) tout le long de ma visite. Leur maître, Johnny Simon, m'a tout expliqué du fonctionnement de son jardin naturel.

    Le Jardin de la Selle

    Mille espèces de buissons, d'arbustes, d'arbres, de fleurs, de légumes-fruits, etc etc ... mélangés harmonieusement, qui trouvent leur place en aidant au besoin les voisins à mieux grandir.

    Le Jardin de la Selle

    Avant une rivière passait là, déviée de son lit. L'eau n'est donc pas loin. Une piscine naturelle a été installée.
    Ici, tout est fait de récupération, rien ou presque n'est acheté.

    Le Jardin de la Selle

     On coupe la laitue à la base pour la manger. Puis elle continue de pousser jusqu'à être géante. Bientôt elle fera des graines pour plein d'autres laitues. Johnny me montre comment fabriquer de la bonne terre. Un procédé très utile pour certains pays.

    Le Jardin de la Selle

    Ganivelle en bois de récupération, pour protéger de nouvelles plantations, de nouvelles variétés, des essais, des surprises, tout un "fouillis" magnifique et super bien orchestré.

    Le Jardin de la Selle

    Délicates fleurs.

    Le Jardin de la Selle

    Dans sa piscine, miss Grenouille vient me saluer.

    Le Jardin de la Selle

    Mademoiselle courgette flirte avec sa voisine.

    Le Jardin de la Selle

    Quand les photos sont rassemblées, vous pouvez agrandir d'un clic.

    Le Jardin de la Selle

    Johnny m'a cueilli différentes baies dans différents buissons que j'ai "dégustées". Jamais vu autant de mûres d'un coup ! et dire que parfois j'ose m'offrir le luxe d'acheter à carrefour une minuscule barquette de mûres ou de framboises, à un prix exorbitant et qui n'ont aucun goût ! je n'en achèterai plus jamais après avoir mangé celles de ce jardin. Faciles à cueillir ici, mais çà, c'est un des trucs du jardinier wink2.

    Le Jardin de la Selle

    Il y a des maisons partout pour les oiseaux, et même une pour les chauves-souris.

    Le Jardin de la Selle

    Des p'tites choses bien confortables pour les humains. Le rêve cet endroit dans la forêt, bien protégé, en micro-climat, parfait en période de canicule.

    Le Jardin de la Selle

    Les vieux arbres malades ont été abattus et sont utilisés entre autre pour délimiter les différents espaces.

    Le Jardin de la Selle

    Tout bien rangé.

    Le Jardin de la Selle

    La main du jardinier.

    Le Jardin de la Selle

    Pendant ce temps-là il y en a qui bosse !

    Le Jardin de la Selle

    Fleurs multiples ...

    Le Jardin de la Selle

    Quand ce sera l'heure, si le paradis n'est pas comme çà, je redescends illico !

    Le Jardin de la Selle

    Plus qu'à servir les bonnes soupes aux bons légumes, parfumées aux milles herbes.

    Le lien de Johnny Simon sur facebook

    http://www.jardindelaselle.sitew.fr (le site)


    24 commentaires
  • United Pipers for Peace 1918-2018 (3)

    Dimanche 8 juillet au parc de l'Evêché, toutes les formations se préparent pour la parade de l'après-midi. J'ai passé deux heures parmi eux à les observer accordant leurs cornemuses, répéter seul ou à plusieurs.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (3)

    J'ai discuté avec eux. Admiré leur kilt aussi ! J'en ai confectionné moi-même, je peux vous dire que c'est l'un des vêtements les plus difficiles à patronner sur mesures, à couper, plisser etc ... ils ne peuvent se coudre que dans un tissu en pure laine de haute qualité.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (3)

    Celui-ci, impeccable, a attiré mon attention. Il a été confectionné dans un atelier parisien spécialisé en kilts.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (3)

    Très beau véhicule écossais.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (3)

    Quelques-uns de mes clichés favoris.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (3)

    Puis les formations se sont dirigées vers le parvis de la cathédrale pour la photo traditionnelle.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (3)

    Passage entre la façade nord de la cathédrale et l'ancien Evêché.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (3)

    L'occasion pour vous de voir cet endroit que je photographie rarement, ce passage n'étant pas toujours ouvert.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (3)

    Je prends un peu de hauteur.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (3)

    Vous devinez le parvis au fond avec la Maison du Pélerin et ses colombages.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (3)

    Je passe mon objectif à travers la grille ...

    United Pipers for Peace 1918-2018 (3)

    L'un derrière l'autre ...

    United Pipers for Peace 1918-2018 (3)

    où marchant au rythme des tambours.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (3)

    Les voilà tous rassemblés sous deux portails pour la photo traditionnelle.
    De loin je les vois mieux et j'utilise simplement mon zoom.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (3)

    plus près ...

    United Pipers for Peace 1918-2018 (3)

    encore plus près ... Certains chantent "Ce n'est qu'un au-revoir, mes frères ..." très émus".
    A 14h grand défilé dans les rues du centre-ville. Il faisait hélas trop chaud pour moi, j'y suis retournée plus tard pour entendre leurs dernières aubades, en fin de défilé.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (3)

    Très applaudis, très entourés.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (3)

    On les aime à Amiens ! je les voyais à peine au milieu de la foule.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (3)

    Panorama que vous pouvez agrandir. Les boîtes grises que vous voyez servent au spectacle du son et lumière "Chroma". Promis, je vais y aller et prendre quelques photos, rien que pour vous smile.

    Merci de votre visite. 


    20 commentaires
  • United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Deuxième article sur ce grand événement qui a attiré beaucoup de monde.
    Samedi 7 juillet, jour des aubades. Rassemblés dans le parc de l'Evêché qui se trouve derrière la cathédrale, ils passent sur le parvis pour se rendre dans notre large et longue rue piétonne.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    La Dame peut encore les voir dans la rue Dusevel.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Tout en musique ils vont ainsi parader puis s'arrêter pour des aubades.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    J'ai toujours eu droit à un bon accueil et de grands sourires.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Après ces photos j'ai eu plusieurs demandes en mariage he 

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    J'ai rassemblé quelques-unes de mes très nombreuses photos prises ce week-end. (Vous pouvez agrandir ces mosaïques en cliquant dessus. Pour revenir ici, cliquer sur la petite croix en haut à droite de la photo).

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Dans les rues des Trois Cailloux puis de Noyon.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Bien entendu qu'il y a des femmes, et pas en pantalon.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Costumes exceptionnels pour les Huntly And District Pipe Band.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Et oui, apn Lumix et moi derrière avons été très attirés par eux.
    Aussi beaux de dos que de face, merci le petit coup de vent pour l'écharpe !

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Toujours en rond. Certains photographes entraient dans la ronde et clic clic. Moi non, je respecte.
    Je fais toujours au plus discret et au plus vite.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Par contre je cours beaucoup.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Recul pour les rendre tout petits devant la Dame.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Hop ! on a fini et on retourne au Parc de l'Evêché pour se désaltérer et se reposer, c'est bien mérité.
    Toutes les formations se sont ainsi succédées sur notre immense parvis.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Pour toi Evelyne, amie Messine et fière d'être nouvellement Bretonne wink2

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Petit repos en rond, square Saint-Denis, avant de reprendre l'aubade.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    En noir et blanc et en rond, au pied de la Tour Perret.

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Après le défilé des Pipers, un autre défilé est annoncé !

    United Pipers for Peace 1918-2018 (2)

    Lumix au sol, son écran orienté de façon à avoir la totalité de la tour Perret !
    Quoi d'autre ? oopshe

    A bientôt pour un troisième article.


    17 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires