• La Dame dans ses habits de soirée

    Le Festival d'Orgue est déjà terminé. J'ai assisté avec une très grande émotion aux trois concerts. L'un d'eux commençait à 20h 30. A mon arrivée, je La vois, resplendissante, s'offrant avec bonheur au soleil couchant.

    La Dame dans ses habits de soirée

    L'organiste du jour se prépare. Une ou deux personnes sont à ses côtés, indispensables pour tirer et pousser ces pistons de chaque côté des claviers et aussi pour tourner les pages des partitions.

    La Dame dans ses habits de soirée

    Photo prise de l'écran qui nous permet de voir ses mains et ses pieds jongler sur les trois claviers du dessus, et sur le sol. C'est selon moi l'instrument le plus difficile à apprendre et à jouer.

    La Dame dans ses habits de soirée

    L'écoute d'un tel instrument ne s'apprécie que dans une cathédrale, à cause de sa puissance. Sur un CD ou Youtube, même pas la peine. Aussi je profite des, hélas, trop rares concerts.

    La Dame dans ses habits de soirée

    Avant de quitter les lieux comme tout le monde, j'ai vite pris quelques clichés de l'intérieur, sous un rare et si beau soleil couchant, il était plus de 21h 30.

    La Dame dans ses habits de soirée

    Il éclaire exceptionnellement le portail Nord.

    La Dame dans ses habits de soirée

    On nous prie de sortir, dans une heure, le spectacle "Chroma" va commencer.

    La Dame dans ses habits de soirée

    Une petite dernière ... (failli être enfermée et dormir là ! beurkhe)

    La Dame dans ses habits de soirée

    Une deuxième petite dernière tongue. Une "rose" placée au-dessus de la petite porte latérale par laquelle je sors ... à regret sarcastic
    Mais ! surprise !

    La Dame dans ses habits de soirée

    Je vois ma cathédrale tout en or !

    La Dame dans ses habits de soirée

    Illuminées par le spot naturel du soleil couchant ... Il met bien en relief toutes ces sculptures et cette dentelle qui "brode" le haut des portails.

    La Dame dans ses habits de soirée

    Je me suis retrouvée un jour sortant de cette étroite porte à droite, pour passer d'une tour à l'autre et j'avais alors pris cette photo ...

    La Dame dans ses habits de soirée
    Si si, je suis arrivée à m'enfiler par cette porte ! à la façon des égyptiensLa Dame dans ses habits de soirée Cela pour vous donner une idée de la grandeur de cette "rose". La porte est étroite mais très haute.
    Pour voir l'article, il vous suffit de cliquer sur la photo

    La Dame dans ses habits de soirée

    Derrière l'ange on devine de beaux vitraux, invisibles de l'intérieur, ou si peu ...

    La Dame dans ses habits de soirée

    Comme ceux-ci, qui semblent pourtant anciens et très beaux, cachés derrière l'orgue.

    La Dame dans ses habits de soirée

    J'en profite pour faire un gros plan sur cet ange aux joues gonflées. Il souffle comme çà de toutes ses forces depuis des siècles pour vous inviter à entrer.

    La Dame dans ses habits de soirée

    Une Vierge qui se fait discrète, sur la façade.
    Non non je ne vous dis pas où, en cliquant sur la photo si dessous, vous la trouverez wink2

    La Dame dans ses habits de soirée

    Un dernier regard avant de regagner mon logis.

    Merci d'être là smile


    30 commentaires
  • Un spectacle nommé CHROMA

    Hier soir, patiemment, j'attendais de ne plus voir le soleil pour sortir. Je sais, il était tard, 21h 45 exactement mais ma Grande Dame m'avait donné rendez-vous.

    Un spectacle nommé CHROMA

    Couché chez moi le soleil mais pas sur le parvis, il éclaire encore très joliment la Dame.
    (Visez en passant le ciel de Picardie !).

    Un spectacle nommé CHROMA

    Dans un peu moins d'une demi-heure, le tout nouveau spectacle son et lumière, Chroma, débutera.
    Je voulais entendre l'Orchestre de Cuivre de Picardie, dirigé par Eric Brisse. (J'ai travaillé quelques années à la Fédération Musicale de la Somme dirigée par son père, ceci-dit en passant).
    Je me trouve une "place", située presque au milieu des trois portails, c'est super.

    Un spectacle nommé CHROMA

    Ce ne sont pas les musiciens qui sont petits mais les grands portails qui sont gigantesques. Ouverts rarement pour les très grandes occasions, genre ma communion solennelle, je m'en souviens encore comme-ci c'était hier, attendez, je reviens, vais chercher une photo ...

    Un spectacle nommé CHROMA

    Je suis la deuxième. C'était en 1960, nous étions près de 200, toutes de la Sainte-Famille.

    Mais revenons au spectacle Chroma.

    Un spectacle nommé CHROMA

    La gentille dame qui s'est poussée pour me faire une petite place sur les marches avait son enfant dans l'orchestre. Je lui ai dit que la photo serait mise sur mon blog.

    Un spectacle nommé CHROMA

    Et soudain, voilà la Dame qui rosit d'émotion. Vite, les musiciens rangent leurs instruments et le spectacle va bientôt commencer, plus que quelques minutes d'attente pour un ciel bien noir.
    Et voilà, vous ferez une vidéo quand vous viendrez, moi je fixe, çà ne bouge pas, on ne peut pas cliquer les photos en grandes car je veux surtout vous donner l'envie de voir pour de vrai.

    Un spectacle nommé CHROMA

    La dame se dévoile ...
    Je vous laisse regarder ce qui vous attend. Je mettrai d'autres photos plus tard pour ceux qui ne peuvent pas venir, mais pas tout de suite.

    Un spectacle nommé CHROMA

    Un spectacle nommé CHROMA

    Un spectacle nommé CHROMA

    Orchestré par SPECTRE LAB et Michel PASTOUREAU
    Projection des propositions de colorisations d'enfants de sept centres de loisirs.

    Un spectacle nommé CHROMA

    Un spectacle nommé CHROMA

    Et voilà ! je sais, je suis très cruelle, il n'y a pas beaucoup de photos. Imaginez cette dernière image bougeant car rien ne reste immobile, et qui donne l'impression d'entrer dans la plus grande des cathédrales.

    Un spectacle nommé CHROMA

    En deuxième partie, nous retrouvons la mise en couleurs du statuaire des trois portails tels qu'ils étaient au Moyen Age à l'époque de la construction de la Dame.
    Plus de 40 mn d'un spectacle époustouflant. C'est tous les soirs pendant l'été.
    Merci à tous ceux qui nous offrent ce spectacle.

    Un spectacle nommé CHROMA

    A très vite à Amiens wink2


    31 commentaires
  • Ma chère Grande Dame

    Vous allez dire qu'il y avait longtemps, revoilà Annick et sa Grande Dame ! mais quand le ciel est bleu, puisqu'elle se trouve à quelques pas de chez moi, comment ne pas accepter son invitation ?

    Ma chère Grande Dame

    Ses trois immenses porches aspirent généreusement tout l'monde !

    Ma chère Grande Dame

    Elle nous accueille avec plaisir dans ses 200.000 m3 ! (notre Dame de Paris, 100.000)
    et ses 7.700 m².

    Ma chère Grande Dame

    Hauteur sous voûtes (au milieu et à gauche, dans la nef) : 42,30 m !
    Pour tout savoir (clic) et clic

    Ma chère Grande Dame

    Plus gothique, c'est pas possible. Conçue pour que la lumière passe bien de partout. Bon, c'est vrai, la guerre lui a cassé la presque totalité de ses vitraux, c'est malin çà !

    Ma chère Grande Dame

    Mais du coup, pas besoin de se promener avec un cierge allumé pour y voir clair.

    Ma chère Grande Dame

    Des choses dorées, car à une époque c'était la mode, mais notre Dame à nous n'aime pas trop, elle aime la sobriété (ok, c'est surtout moi).

    Ma chère Grande Dame

    Un Jésus sur sa croix face au soleil.

    Ma chère Grande Dame

    Malgré ses dimensions, on ne se sent pas du tout écrasé, au contraire, le brouhaha des voix se perd dans ses hauteurs, moi je suis bien chez elle.

    Ma chère Grande Dame

    Sur la façade sud, des travaux sont faits pour restaurer les vitraux. On en profite pour les moderniser.

    Ma chère Grande Dame

    Mon zoom sait grimper tout là-haut.

    Ma chère Grande Dame

    Certains jours elle se fait bien entendre et voilà comment elle s'y prend :

    avec ses deux gros bourdons ! cela me fait toujours frissonner.

    Ma chère Grande Dame

    C'est ici qu'on les entends parfaitement, tention aux tympans ! he

    Pour les grandes occasions, toutes les cloches sont de la fête, j'ai trouvé cette vidéo :

    Et oui, vous y constaterez qu'à part sur mon blog sarcastic, çà arrive qu'il ne fasse pas toujours beau à Amiens.

    Ma chère Grande Dame

    Elle aime s'admirer dans les vitrines-voisines.

    Ma chère Grande Dame

    Pas de doute, vous êtes à Amiens ^^

    Ma chère Grande Dame

    Sur cette vitrine vous pouvez voir le reflet des échafaudages de la façade sud.
    Construite en 1220, elle est inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco en 1981.
    Ce qui lui permet d'être bien conservée, mais ce n'est pas très simple, il y a des fissures par-ci par-là, surveillées de très près.
    Trois records : - La plus vite construite
    - La plus haute (celle de Beauvais a essayé de battre ce record mais elle s'est en partie écroulée).
    - La plus volumineuse.

    Certains critiqueront cette folie des hommes pendant le Moyen Age, mais au moins, pendant des siècles, il n'y avait pas de chômage, pour beaucoup de métiers différents. On ne peut pas dire cela de nos jours. En plus, on bâtissait beau et costaud.

    Bonne journée wink2


    34 commentaires
  • Quand mon fils visite la cathédrale

    FRACO est le nom d'illustrateur de mon fils.
    En ce moment il dessine une grande aventure de notre marionnette Lafleur qui grimpe le long de la flèche de la Cathédrale, carrément !
    Pour ses dessins, François a eu une occasion unique de se rendre sur les lieux de l'aventure pour dessiner au plus juste les endroits où notre ami Lafleur va devoir s'aventurer.

    Je vous invite à aller découvrir ces endroits plus qu'insolites sur les photos qu'il a prises et mises sur son blog et qui vous feront peut-être trembler (comme moi ! beurk). Je vous promets de belles surprises.
    Clic sur le lien ci-dessous :

    https://fracoland.wordpress.com/2016/10/05/pierre-papier-chicon-reperage-a-la-cathedrale-damiens-combles-et-fleche/

    A lire vos premiers commentaires, je pense que vous n'avez pas vu ce lien ci-dessus dans lequel vous pourrez voir ceci (entre autres) :

    Quand mon fils visite la cathédrale

    Vous êtes dans la flèche.
    Clic sur la photo pour voir les autres que je ne peux mettre sur mon blog car ces photos lui appartiennent, merci beaucoup wink2.

    Quand mon fils visite la cathédrale

    Ici, "dans" la flèche ! avec la marionnette "Lafleur".

    Quand mon fils visite la cathédrale

    Là il pose fièrement, en équilibre instable, les pieds dans une gouttière tongue, pour la promotion de cette nouvelle revue de bandes dessinées.

    Quand mon fils visite la cathédrale

    Lafleur, qui se demande pourquoi le Fraco l'a fourré dans une telle aventure ?

    Je suis, je l'avoue, rien fière de mon fils aîné wink2

    A bientôt !


    42 commentaires
  • Les stalles de la cathédrale d'Amiens

    Qu'y a-t-il derrière ces grilles ?
    Au cours d'une journée "grilles ouvertes" j'ai pu enfin y entrer.

    Les stalles de la cathédrale d'Amiens

    Il y a, le Chœur de la cathédrale.
    D'un côté la Grande Gloire avec ses nuages, ses rayons dorés, ses statues partout etc ... c'était la mode en 1768 et ... et ce n'est que mon humble avis, je trouve que cela ne convient pas du tout à notre très "simple" cathédrale, ce n'était pas la peine d'en rajouter. C'est la raison pour laquelle je n'arrive pas à photographier cette ... gloire.
    A l'extrême gauche ...

    Les stalles de la cathédrale d'Amiens

    dans le médaillon, Saint Matthieu, entouré d'anges.

    Et de l'autre côté, les fameuses Stalles.

    Les stalles de la cathédrale d'Amiens

    Sculptées de 1508 à 1519 dans du chêne.
    Je ne vous ai pas photographié les 4000 figures. Déjà parce qu'il faisait sombre ce jour-là, et aussi parce qu'il me faudrait les présenter dans des milliers d'articles.

    Les stalles de la cathédrale d'Amiens

    On compte 110 stalles, 62 hautes et 48 basses, sur lesquelles sont sculptées des scènes de vie issues soit de l'Ancien Testament, soit d'épisodes de la vie de la Vierge.

    Les stalles de la cathédrale d'Amiens

    Désolée pour le manque de netteté, le flash étant interdit, ces stalles étant très fragiles.

    Les stalles de la cathédrale d'Amiens

    La preuve avec ce pauvre homme. A mon avis, il tond son mouton, mais je me trompe peut-être !

    Les stalles de la cathédrale d'Amiens

    Des moines qui se sont attachés pour pas tomber, 500 ans qu'ils se cramponnent l'un à l'autre.

    Les stalles de la cathédrale d'Amiens

    500 ans aussi qu'ils manquent dégringoler tous ensemble !

    Les stalles de la cathédrale d'Amiens

    Ces sculptures me sidèrent !

    Les stalles de la cathédrale d'Amiens

    On comprend pourquoi il faut regarder avec ses yeux et surtout ne pas toucher.

    Les stalles de la cathédrale d'Amiens

    Principaux "huchers" (sculpteurs) : Arnould Boulin et Alexander Huet
    Principaux tailleurs d'images (menuisiers, sculpteurs) : Jean Trupin et Antoine Avernier.

    Les stalles de la cathédrale d'Amiens

    Il y a des "images" vraiment surprenantes.

    Les stalles de la cathédrale d'Amiens

    Position ultra confortable pour se faire coiffer !

    Les stalles de la cathédrale d'Amiens

    Je vous promets d'y retourner pour y photographier d'autres de ces "scènes de vie".

    Cathédrale Notre Dame d'Amiens (clic) pour en voir et en savoir plus.

    Les stalles de la cathédrale d'Amiens

    Et c'est au son de la harpe ♪ que je quitte la cathédrale smile

    A bientôt !


    40 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique