• Avant/Après Rue des Trois Cailloux

    Avant/Après Centre Ville Amiens

    Rue des Trois Cailloux, (du nom d'une maison puis d'un hôtel qui existaient vers le XVème siècle) notre rue commerçante par excellence.
    En haut, bombardements dans cette rue pendant la guerre 14/18.

    Avant/Après Centre Ville Amiens

    Photos empruntées à ce livre d'Albert Chatelle, imprimé en 1929.

    Avant/Après Centre Ville Amiens

    Avant/Après Centre Ville Amiens

    Nos actuelles "Galeries Lafayette" s'appelaient donc alors, "Galerie du Commerce"

    Avant/Après Centre Ville Amiens

    Avant et après les bombardements (photo agrandissable d'un clic).

    Avant/Après Centre Ville Amiens

    Toujours rue des Trois-Cailloux, 5 au 6 juin 1918.

    Avant/Après Centre Ville Amiens

    Arrière des Galeries, rue des Jacobins.

    Avant/Après Centre Ville Amiens

    Rue des Corps Nuds Sans Teste (à droite de la photo) et rue des Jacobins.
    Pourquoi ce nom ? c'est ici :
    http://jehan.sauval.free.fr/WB1RCNST.HTM

    Avant/Après Centre Ville Amiens

    L'armée Allemande marche vers la Marne, rue des Trois Cailloux.

    Avant/Après Centre Ville Amiens

    J'ai photographié le même endroit par un dimanche. Peu de monde mais rassurez-vous, toute la semaine cette rue grouille de monde.

    Avant/Après Centre Ville Amiens

    Longtemps "Aux Nouvelles Galeries" puis Galeries Lafayette.

    Avant/Après Centre Ville Amiens

    Avant/Après Centre Ville Amiens

    Superbe magasin.

    Avant/Après Centre Ville Amiens

    Avant/Après Centre Ville Amiens

    Façade illuminée pendant les fêtes.

    Merci de votre visite wink2

    « Amiens 1914/1918 (2)Il n'arrête point d'brailler ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    25
    Samedi 8 Février à 08:34

    j'adore ce magasin les galeries lafayette je le trouve classe, et pendant les fêtes de fin d'année il est sublime !!! je ne sais plus si à strasbourg ce sont les galeries lafayette qu'il y a ou bien le printemps ? je ne me sousiens plus !  ou peut être bien le BHV ?

    on a plus en région parisienne tous ces grands magasins qui etaient si bien faut aller à Paris pour les trouver et c'est devenu très très fatigant de les faire j'ai trouvé !

    j'ai souvenir que mémé s'était trouvé mal dans un magasin à la ménopause !!! à cause de la chaleur pourtant avait enlevé son mateau..

    notre raclette party s'est très bien passée, tout  lemonde etait ravi !

    et il a fait beau l'am, là on attend une tempête toi aussi sûrment.. espérons que ça ne fera pas trop de dégats , que de malheurs dans le monde en ce moment !

    je t'embrasse bien fort, bon w.end, annick et gros bizou flO.

    24
    Jeudi 6 Février à 17:28

    merci pour cet avant après article très richement documenté et illustré

    c'est si impressionnant ces dégâts de bombardement et incroyable des fois ce qui est resté debout

    oui c'est en général de très beaux et somptueux magasins ces galeries

    gros bisous

    patricia

    23
    Jeudi 6 Février à 16:49

    Bonjour Annick, Amiens fait partie de ces villes bombardées et détruites de façon catastrophiques pendant les deux dernières guerres, et on a du mal à imaginer comment nos ancêtres ont vécu ces périodes. A Rouen, au Havre surtout presque complètement reconstruit, ce devait être horrible. Notre génération n'a pas connu, de justesse, tout ça, et quand je vois toutes ces photos d'archives, je pense tout de suite à mes grands-parents et mes parents qui pourraient s'y trouver ... Avant et Après, c'est la découverte d'une autre époque grâce à toi. Beau travail de recherche, merci pour le partage. Bonne fin de journée, bises et à bientôt smile

    22
    Jeudi 6 Février à 08:47

    Une mine de renseignements et de documents photos dans ce très beau livre.

    Et super cette illustration polychrome pompiers au travail.

    J'ai super bien aimé aussi cette découverte fortuite de restes romains en sous sol, mais il aura fallu ce bombardement pour les mettre à jour.  Ça, on s'en serait passé. Un récent glissement de terrain, effondrement, a aussi livré des dessous intéressants. Tu dois voir à quel événement je fais allusion. 

    Cette rue des 3 cailloux a vraiment été décapitée, presque rasée, juste une façade encore debout.

    Merci aussi de t'être exprimée sur les goûts musicaux de ton fils, AC/DC à donf!

    A plus. Amicalement. Yann

    21
    Mercredi 5 Février à 20:28

    Beaucoup de destructions dans Amiens pendant cette guerre

    Beau travail de recherches Annick pour nous présenter toutes ces photos "avant" et "après"

    Passe une bonne soirée

    Gros bisous

    20
    Mardi 4 Février à 18:47
    C'est vraiment très intéressant de découvrir ces beaux bâtiments qui ont traversé les siècles et de constater les dégâts qu'avait occasionné la guerre 14/18 et qui se repeteront pendant la seconde guerre mondiale.Merci pour ce partage.Bonne soirée !
    19
    Mardi 4 Février à 17:03

    J'aime beaucoup tes avant-après . ça permet de voir les changements mais aussi de se souvenir des événements et ne pas oublier les horreurs du passé. 

    Bises Annick.

    18
    Mardi 4 Février à 16:20
    véroniquebm

    Passionnant de voir les avant-après ! mais évidemment dure de voir les maisons détruites par la guerre ! belle journée à toi, bisous

    17
    Mardi 4 Février à 10:37

    bonjour Annick , oui incroyable de voir comment ça été détruit !!! 

    pourquoi toutes ces guerres ??   , et après la reconstruction 

    mais c'est pas pareil ...   merci pour tes photos  ...

    gros bisous A+       belle semaine

    16
    Mardi 4 Février à 10:22

    Tristes souvenirs... c'est drôle cette grande façade restée debout après que tout l'immeuble se soit écroulé !

    Y a pas à dire c'est plus clean aujourd'hui !

    Bisous bisous et bonne journée

    15
    jm:rober
    Mardi 4 Février à 10:15

    Bonjour Annick,

    Voilà des photos qui témoigne l'horreur du passé "la guerre"

    Merci pour nous en informer , mais avec l'espoir de plus connaitre cela

    bonne fin de journée

    Amitiés 

    14
    Mardi 4 Février à 09:50

     

    Bonjour Annick !

    Oh ! Barbara
    Quelle connerie la guerre

     

    Rappelle-toi Barbara 

    Rappelle-toi Barbara
    Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là
    Et tu marchais souriante
    Epanouie ravie ruisselante
    Sous la pluie
    Rappelle-toi Barbara
    Il pleuvait sans cesse sur Brest
    Et je t'ai croisée rue de Siam
    Tu souriais
    Et moi je souriais de même
    Rappelle-toi Barbara
    Toi que je ne connaissais pas
    Toi qui ne me connaissais pas
    Rappelle-toi
    Rappelle toi quand même ce jour-là
    N'oublie pas
    Un homme sous un porche s'abritait
    Et il a crié ton nom
    Barbara
    Et tu as couru vers lui sous la pluie
    Ruisselante ravie épanouie
    Et tu t'es jetée dans ses bras
    Rappelle-toi cela Barbara
    Et ne m'en veux pas si je te tutoie
    Je dis tu à tous ceux que j'aime
    Même si je ne les ai vus qu'une seule fois
    Je dis tu à tous ceux qui s'aiment
    Même si je ne les connais pas
    Rappelle-toi Barbara
    N'oublie pas
    Cette pluie sage et heureuse
    Sur ton visage heureux
    Sur cette ville heureuse
     

    Cette pluie sur la mer
    Sur l'arsenal
    Sur le bateau d'Ouessant
    Oh Barbara
    Quelle connerie la guerre
    Qu'es-tu devenue maintenant
    Sous cette pluie de fer
    De feu d'acier de sang
    Et celui qui te serrait dans ses bras
    Amoureusement
    Est-il mort disparu ou bien encore vivant
    Oh Barbara
    Il pleut sans cesse sur Brest
    Comme il pleuvait avant
    Mais ce n'est plus pareil et tout est abîmé
    C'est une pluie de deuil terrible et désolée
    Ce n'est même plus l'orage
    De fer d'acier de sang
    Tout simplement des nuages
    Qui crèvent comme des chiens
    Des chiens qui disparaissent
    Au fil de l'eau sur Brest
    Et vont pourrir au loin
    Au loin très loin de Brest
    Dont il ne reste rien.
     

     

    Jacques Prévert, "Paroles", Gallimard, 1946

     

    Nos petits tracas quotidiens ne sont rien

    à coté de cette saloperie qu'est la guerre !

     

    Bonne journée !

     

    Pierre

     

    http://rotpier.eklablog.com/

     

     

    13
    H-IL
    Mardi 4 Février à 09:07

    Terribles photos

    Gros bisous Annick

    12
    Mardi 4 Février à 07:08

    j'aime bien tes avant / après, là c'est sur qu'il n'y a pas photo, c'est nettement mieux maintenant, mais ce n'est pas toujours le cas.  heureuse que mon aquarelle proposée pour le thème VIOLET te plaise. bises.celine

    11
    Mardi 4 Février à 02:29

    Bonjour Annick ,,, 

    J'ai apprécié ton reportage avant  - après ,,,

    merci Annick ,,, douce et belle journée,,, 

    bisous bisous,,, 

    la mure brode

    10
    Lundi 3 Février à 21:00

    La guerre ! La guerre détruit tout ! Mais heureusement ce qui est matériel peut être refait ! Ce n'est pas le cas des vies humaines perdues ! 

    Bonne semaine. 

    9
    Lundi 3 Février à 19:27

    ah lalala les bombardements mon dieu , à amiens vous avez pris cher !!!

    c'est affreux tout ce qui a été détruit...

    j'ai pensé à toi, l'attaque à amiens , punaise ils sont partout... je ne sais pas si c'est un attentat, ou l'acte d'un déséquilibré en tout cas pas marrant quand on rencontre ce genre de personnage..

    ma belle te souhaite une bonne soirée et fais gaffe si tu sors..

    faudrait avoir une bombe lacrymogène à la main en permanence pour se défendre et encore, faut avoir le temps de réagir..

    je t'embrasse bien fort, biz flo.

    8
    Lundi 3 Février à 19:24

    Bonjour d’Angers
    Oh là là ! … La guerre ? Pas connu … Ma guerre ?  j’étais dans le sable en Mauritanie ! …
    Oui ! La rue des trois-cailloux … à terre ...
    Beau travail pour ces avant/après ...
    Bonne journée … Amicalement … Claude

    7
    Lundi 3 Février à 19:12

    Bonsoir Annick

    Je ne fais pas de commentaire assez souvent, mais j' apprécie beaucoup tes photos,

    une petite erreur c' est glissée dans un commentaire, tu ecris 2018 mais il faut lire 1918

    rien de grave, rassures toi. Merci encore pour ces photos souvenirs

    bonne soirée, Bises amicales, Jacky

      • Mardi 4 Février à 10:53

        Merci Jacky, j'ai beau me relire mille fois he
        Merci de tes visites.

    6
    Lundi 3 Février à 16:12

    Quand j'allais dans ce magasins c'était aux nouvelles galeries.

    J'ai voulu y entrer il y a pas très longtemps, c'est cher je trouve.

    Elle était complétement détruite la rue des 3 cailloux que de dégâts. 

    Bonne semaine.

    5
    Lundi 3 Février à 15:17

    La ville d'Amiens a beaucoup subi pendant la première guerre , tes avant -  après le prouvent bien .

    Les Galeries Lafayette ont été bien restaurées car visiblement il ne restait que la façade après les bombardements .

    Bon lundi 

    Bises 

    4
    Lundi 3 Février à 13:55

    CC... Un article passionnant... j'adore les "avant/après" cool

    Douce semaine Annick, gros gros BISOUS, des léchouilles de Gypsy (toujours à mes côtés yes)

    3
    Lundi 3 Février à 12:12

    très intéressant, j'aime beaucoup ces comparaisons

    2
    Lundi 3 Février à 12:00

    Bonjour Annick

    Que de blessures a reçue ta belle ville ! heureusement que tout est reconstruit et bien beau.

    Bisous

    Am

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :