• Au Festival de la BD, Mondrian

    Au Festival de la BD, Mondrian

    Là, je n'ai pas hésité une seule seconde, au Festival de la Bande Dessinée d'Amiens, je me suis offerte ce beau et grand livre. Au dos on peut lire :
    "Quand il ne peint pas, Mondrian danse. Beaucoup par plaisir, un peu pour oublier la faim.
    Et pour manger, il dessine des fleurs. Comme celle qu'il offre à sa partenaire de charleston, Francine.
    Mais quand il peint, Mondrian n'a pas de place pour les sentiments.
    Encore moins pour l'amour.
    A l'origine, il y a la reproduction d'une image d'André Kertész que Jean-Philippe Peyrand et Antonio Lapone ont tous deux au-dessus de leur table à dessin.
    La photo d'une fleur artificielle dans l'atelier de Mondrian, seule évocation du féminin et du végétal dans l'univers à la géométrie implacable du peintre.
    C'est l'histoire de cette fleur que les auteurs ont imaginée pour raconter Mondrian, figure majeure de l'art abstrait... et inconditionnel des rythmes hot jazz."

    Au Festival de la BD, Mondrian

    Avec mon amie et voisine Françoise, nous arrivons au stand qui lui est dédié.
    Nous découvrons Mondrian sur une vitre transparente.

    Au Festival de la BD, Mondrian

    Des souvenirs me sont vite revenus en voyant cette géométrie, ces couleurs.

    Au Festival de la BD, Mondrian

    La fameuse fleur artificielle ... De l'autre côté de la "fenêtre" un lecteur semble être entré dans le corps de Mondrian ... effet photographique.

    Au Festival de la BD, Mondrian

    Une histoire racontée par Jean-Philippe Peyraud scénariste,
    dessinée et peinte par l'illustrateur Antonio Lapone

    Au Festival de la BD, Mondrian

    Extrait du livre.

    Au Festival de la BD, Mondrian

    Mondrian aimait le Charleston et le Fox.

    Au Festival de la BD, Mondrian

    Je me souviens avoir confectionné la robe de droite au cours de mes études de couturière. En véritable tissu de lin, pas encore de synthétique à l'époque, c'était en 66. J'ai fait des recherches sur le net, voici des robes Mondrian créées en 1965 par Yves Saint-Laurent :

    Au Festival de la BD, Mondrian

    Au Festival de la BD, Mondrian

    Au Festival de la BD, Mondrian

    Je ne savais pas à ce moment-là que l'on me photographiait en douce ... ohwink2
    Ci-dessous, la photo :

    Au Festival de la BD, Mondrian

    Mon amie Françoise (son blog : Barberine). Imaginez ma surprise de la voir vêtue d'une robe "Mondrian" !

    Au Festival de la BD, Mondrian

     et Françoise de jouer le mannequin !

    Au Festival de la BD, Mondrian

     Françoise sait parfaitement coudre, comme beaucoup de femmes nées en 1948, comme nous deux.

    Au Festival de la BD, Mondrian

    Et ce n'est pas notre âge qui nous empêchera de rigoler !

    Au Festival de la BD, Mondrian

    Très beau dessin que ce couple de danseurs, signé Lapone.

    A très bientôt ! wink2

    « Fin juin, dans le Jardin des Plantes Premiers jours d'été à Amiens »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    20
    NICKY76
    Jeudi 5 Juillet à 14:54

    Coucou Annick ,

    j'ai adoré ce reportage très couture mais aussi très BD que j'aurais bien voulu voir …..

    Pour ce qui est des couleurs et lignes géométriques , il me semble bien 

    que celles-ci ont été reprises par une grande marque de produits pour cheveux !!!!!!

    Quant à l'année 1948 , il est évident que c'est un grand cru !!!!!!!!!!!

    Merci encore pour cette belle balade et ton amie est très jolie dans cette robe .

    Je t'embrasse et surtout ne tombes pas dans les trous du gruyère !!!!!hehehe

      • Jeudi 5 Juillet à 18:23

        Tu veux sans doute parler de trou à Amiens, là où vont passer les coureurs du tour de France le 14 juillet ? impressionnant n'est-ce-pas ?

    19
    Jeudi 5 Juillet à 09:05

    une très belle découverte via ton article car je ne connaissais pas Mondrian

    ton amie à fait une magnifique robe mais surtout elle est elle même une femme superbe et un mannequin formidable ....

    j'aime bien cet univers géométrique et coloré

    gros bisous

    patricia

     

    18
    Mercredi 4 Juillet à 20:55

    Un article que j'ai particulièrement aimé et dégusté.

    Il aurait du me rappeler MONDRIAN.

    Mais ma culture m'a plutôt emmené vers le cyclisme et la marque La vie Claire.

    Et pas moyen de savoir si ton artiste a œuvré pour ce maillot.

    Sinon, il pourrait porter plainte pour plagiat, peut être.

    Bises du soir. Yann

    Je reviens du net. Et avec une piste pour notre question.

    17
    jean pierre
    Mercredi 4 Juillet à 19:21

    l'année 48 a été très bonne pour le vin.

    mais pas que!!

     

     

    16
    Mercredi 4 Juillet à 18:31

    Superbe reportage Annick , j'aime beaucoup le style de Mondrian et les robes qu'il a inspirées . A propos de Renaud Deschamps nous l'avons rencontré à vélo en nous promenant  dans les hortillonnages , il était en train de photographier l'auberge du pré porus . C'est fou grâce à tes photos je l'ai mieux reconnu de loin que le fiston . 

    La bd a l'air vraiment superbe , j'aime ce graphisme 

    Bonne soirée 

    Bisous 

     

    15
    Mercredi 4 Juillet à 18:29

    On aime ou on aime pas, c'est comme pour tout dans l'art. 

    Moi je trouve que ce mec préférait les carrés et les lignes droites aux courbes... mais après tout c'est son droit (et son carré).

    Hihi

    Gros bisous et bonne soirée

    14
    Mercredi 4 Juillet à 17:17

    Coucou Annick ,

    Comme c'est bizarre , il me semble connaître cette dame facétieuse !

    Un moment de découvertes dans cet endroit inattendu et de fabuleux dessinateurs

    Bises

    13
    Mercredi 4 Juillet à 07:37

    ah très très sympa ton article-reportage.. la robe j'adore. ah ma gd mère qui était professeur de couture, si elle était encore de ce monde, ça l'intéresserait elle a du en faire des robes comme ça !!! c'est elle qui nous habillait, avec maman, nous faisait des robes identiques, la mère et la fille.. même imprimé ! j'ai souvenir d'une robe en liberty, imprimée petite fleurs rose  maman sans manche et moi avec des petites manches ! 

    c'était sympa.. très à la mode à l'époque de s'habiller pareil, qui est la mère , qui est la fille tu dois te souvenir.. 

    en tout cas j'aime beaucoup ce salon, très intéressant.. 

    toujours aussi chaud et pas d'orage !! parait que ça va venir aujourd'hui à suivre.. 

    contrariés hier kevin a eu le résultat et il échoue à son Daeu à 19 points près .. il doit voir avec l'école qui devait le prendre s'ils sont toujours Ok !!!! ça remet en question beaucoup de chose.. mais au dernier DS il a eu une sale note en maths qui l'a fait chuter… 

    l'est déçu, et moi aussi, car beaucoup d'investissement de sa part, et une année c'est important à son âge, enfin y a une solution à tout il va falloir rebondir !!! 

    bon mercredi et un gros bizou flo

    12
    Mercredi 4 Juillet à 07:34

    Cette page me ravit. Bravo !

    Superbes dessins et une expo que j'aurais aimé voir.

    Bisous et douce journée.

    11
    Mardi 3 Juillet à 20:53

    Bonsoir Annick,

    Voilà un joli billet sur la mode ….. que je découvre, car Mondrian je ne connais pas

    Merci pour ses belles photos  

    Bonne soirée

    Amitiés

    10
    Mardi 3 Juillet à 18:05

    Vous avez bien raison de rire, cela donne tellement de couleurs à la vie! Moi aussi j'adore l'esthétisme et le graphisme des oeuvres de Mondrian, tellement incontournable en histoire de l'art... Ce livre me fait des oeillades aussi, je comprends que tu te le sois offert. Superbe mise en valeur de son travail à nul autre pareil!

    J'aime aussi beaucoup l'image du couple et bravo à Françoise, quelles gambettes et quelle allure!!! Waouh!

    Merci pour ce délicieux reportage signé Annick et que rayonne la créativité des artistes!

    Gros bisous

    Cendrine

     

    9
    Mardi 3 Juillet à 17:05

    ben dis donc tu mégotes pas quand tu fais un reportage....je crois que je suis passé l'an dernier lors de ce festival,....mais c'était plus tôt

    http://durdan.eklablog.com/amiens-eveque-archeveque-a130387958

    8
    Mardi 3 Juillet à 16:51

    J'ai été ravie de découvrir cette belle exposition et j'ai une grande admiration pour ce style

    bisous

    Am

    7
    Mardi 3 Juillet à 16:45
    Excellent reportage sur Mondrian... merci !
    Belle fin d'aprem Annick, gros gros BISOUS, ronrons de Gypsy ;)
    6
    Mardi 3 Juillet à 16:04

    Je vais faire un aveu, je découvre totalement Mondrian, mais j'aime beaucoup ce que tu nous montres

    Merci pour cette découverte (pour moi)

    5
    Mardi 3 Juillet à 16:03

    Beau reportage ! Bises Annick !

    4
    Sissi94
    Mardi 3 Juillet à 13:50

    J'adore ce peintre.

    J'ai la carte postale d'une robe Mondrian par YSL vue à la grande exposition du Petit Palais il y a quelques années.

    Merci pour ce beau reportage.

    Sylvie

    3
    Mardi 3 Juillet à 13:42

    Mais cesse de parler tout l'temps de ton âge

    L'âge n'a plus d'âge !

    Gros bisous Jeune Annick

      • Mardi 3 Juillet à 15:44

        Mais je n'en ai absolument pas honte, bien au contraire, ravie d'être arrivée déjà jusque-là, tant n'ont pas cette chance. Il faut être fier de ce qu'on est.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :