• Merci Jacqueline OSTY, paysagiste

    Chaque fois que j'entre dans le parc St-Pierre, je ne peux m'empêcher de remercier Jacqueline Otsy d'avoir si talentueusement transformé ce qui était avant 1993, l'Etang St-Pierre", en ce parc extraordinaire.

    Merci Jacqueline OSTY, paysagiste

    Elle a su redessiner ces 22 ha d'espace naturel en un "poumon vert", idéalement placé au centre de la ville.

    Merci Jacqueline OSTY, paysagiste

    Couleurs douces encore ce week-end.

    Merci Jacqueline OSTY, paysagiste

    Les Mélèzes prennent une teinte qui va du jaune au rouge-brun, magnifique.
    J'en vois une n'arrête plus de cliquer.

    Merci Jacqueline OSTY, paysagiste

    Etangs, cours d'eau, prairies, chemins, animaux partagent ces hectares avec les amiénois.

    Merci Jacqueline OSTY, paysagiste

    Les Mélèzes aiment pousser tout au bord de l'eau, même dedans parfois.

    Merci Jacqueline OSTY, paysagiste

    Ils savent aussi admirer les Ginkgos Beloda, ces arbres aux quarante écus...

    Merci Jacqueline OSTY, paysagiste

    et bien les encadrer pour faire joli.

    Merci Jacqueline OSTY, paysagiste

    Encadrés aussi ces promeneurs de fin d'après-midi.

    Merci Jacqueline OSTY, paysagiste

    Les Mélèzes vont perdre toutes leurs aiguilles et se dénuder.
    Ils en rougissent, d'où leur teinte en automne sarcasticwinktonguehe

    Merci Jacqueline OSTY, paysagiste

    Jacqueline Otsy a eu la bonne idée de réunir les Ginkgo en un immense bouquet.

    Merci Jacqueline OSTY, paysagiste

    Et j'attends toujours avec impatience ce moment de l'année où le grand étang s'allume.

    Merci Jacqueline OSTY, paysagiste

    Je ne suis pas la seule à aimer cette période.

    Merci Jacqueline OSTY, paysagiste

    J'ai pris ces photos tout en discutant avec une dame. On fait toujours de belles rencontres dans notre parc.

    Merci Jacqueline OSTY, paysagiste

    J'hésite, le pont ? le chemin ?

    Merci Jacqueline OSTY, paysagiste

    Les tout derniers rayons du soleil m'illuminent ces jolies feuilles.

    Merci Jacqueline OSTY, paysagiste

    Il est temps de rentrer ...

    Merci Jacqueline OSTY, paysagiste

    Seule restera notre Dame.

    Le parc est superbe en toute saison grâce à la variété d'arbres qui y sont plantés :

    Aulne, Hêtre de Magellan, Ginkgo Beloda, Cerisier des Oiseaux, Peuplier de Simon,
    Tremble, Cerisier à grappes, Cyprès de Louisiane, Platane et Sorbier des oiseleurs.

    Parc Saint-Pierre d'Amiens (clic)

    A bientôt !


    32 commentaires
  • Entre éclaircies et averses

    Partie pour une longue promenade, c'est le ciel qui m'a fait changer d'avis.
    Je suis restée près de chez moi, au cas où il lui viendrait l'idée de me tomber sur la tête.
    Le pont de la Dodane et l'Homme sur sa Bouée.

    Entre éclaircies et averses

    De l'autre côté d'un des mille bras de la Somme traversant le quartier St-Leu, la rue d'Engoulvent.

    Entre éclaircies et averses

    à Droite, toujours la rue d'Engoulvent, ses cygnes, ses amoureux, ses p'tits bateaux...

    Entre éclaircies et averses

    Toujours dans cette rue et sous ce ciel noir, les petites maisons du Moyen Age montrent leurs couleurs.

    Entre éclaircies et averses

    Vous le voyez ? mais si, à la fenêtre de la maison blanche, à l'étage ...

    Entre éclaircies et averses

    Un bon brave minou tout noir.

    Entre éclaircies et averses

    Et tout près, mais dans l'eau, le cygne tout blanc.

    Entre éclaircies et averses

    L'un de ces deux cygnes qui naviguent d'un cours d'eau à l'autre dans ce quartier qu'ils ont choisi comme territoire. A droite, la rue Motte.
    Dans le fond on voit la rue des Granges (à droite), à gauche c'est la rue des Marissons.

    Entre éclaircies et averses

    La même vue, version "paysage".
    A gauche, le restaurant "Les Marissons", sur son mur, au premier plan à gauche ...

    Entre éclaircies et averses

    de jolies feuilles d'automne.

    Entre éclaircies et averses

    Toutes bien astiquées, brillantes sous le soleil encore un peu présent...

    Entre éclaircies et averses

    qui éclaire cette rose.

    Entre éclaircies et averses

    Et la Tour Nord. On se retrouve là-haut après avoir grimpé les 300 hautes marches en colimaçon et évidemment, on a une vue sur toute la ville.

    Entre éclaircies et averses

    Vite, les gros nuages noirs approchent, dernier regard vers l'autre pont, le pont du Cange.

    Entre éclaircies et averses

    puis vers la place du Don,

    Entre éclaircies et averses

    et enfin vers ma grande Dame.

    A bientôt ! wink2


    21 commentaires
  • Amiens, début novembre

    En ce début du mois de novembre, notre ciel amiénois est tantôt bleu, tantôt gris.
    Arbres totalement dénudés ou presque et d'autres qui résistent et gardent leurs feuilles.

    Amiens, début novembre

    Je sais, vous n'aimez pas cet immeuble moderne, mais il a la particularité d'avoir voulu imiter la tour Nord de la cathédrale juste derrière ! tout foufous ces architectes !

    Amiens, début novembre

    Sous le soleil couchant de novembre.

    Amiens, début novembre

    Souvent la tour Nord, un peu jalouse, veut se faire plus haute que la flèche !

    Amiens, début novembre

    Cette année elle peut se redresser fièrement notre Grande Dame car ...

    Amiens, début novembre

    La fête commence ce mois-ci, par des concerts et autres ...
    Vous n'avez donc pas fini d'entendre parler de cet anniversaire.
    On n'a pas tous les jours 800 ans !

    La construction de l'église Notre Dame a été entreprise en 1220. L'édifice repose sur des fondations colossales, s'enfonçant à 8 mètres sous terre. La nef, qui est la plus haute de France avec 42 mètres, fut achevée en 1236, les tours et la façade en 1243.

    Amiens, début novembre

    Vitraux fraîchement restaurés et leurs reflets.

    Amiens, début novembre

    Je quitte le parvis pour rejoindre le centre ville. Le soleil se couche.

    Amiens, début novembre

    Les abats-jour sont éclairés par le tout dernier rayon de soleil.

    A très bientôt !


    22 commentaires
  • Le fameux 31 octobre ...

    Et il se marre en plus tongue et bien oui tu nous a foutu une de ces trouilles !
    Le 31 octobre, Halloween !? J'ai bien du mal à m'y faire mais faut bien avouer que les enfants n'ayant à présent plus peur de rien, c'est une fête quand même rigolote.

    B O O H !

    AAAAAAAAHHHHHHH ! C'est horrible ... Je plains les animaux du zoo qui doivent vivre des nuits cauchemardesques en compagnie de tous ces squelettes.

    B O O H !

    Hier soir, balade à la "nuit bleue". Merci le retour à l'heure d'hiver qui me donne l'occasion de sortir tôt en soirée pour prendre quelques clichés.
    Je passe devant le Beffroi pour me rendre ...

    B O O H !

    à l'Hôtel de ville ... totalement enfoui sous le décor d'automne.

    B O O H !

    L'escalier d'honneur est bien décoré.

    B O O H !

    Les merles sont surprenants, je pensais qu'ils étaient réels !!! naïve que je suis.

    B O O H !

    Ah ! vous aussi hein ? avouez !

    B O O H !

    Sans le flash cette fois. La couleur rose sur la Mairie à l'occasion de la lutte contre le cancer du sein.
    "Octobre rose" comme chaque année.

    B O O H !

    Je reviens à l'escalier d'honneur que j'ai grimpé en robe de mariée en mai 1969.
    Je l'ai regrimpé pour les mariages de mon fils François et de ma fille Anne.
    Caroline s'est mariée dans le bas de laine l'Aisne.

    B O O H !

    Cour d'honneur.

    B O O H !

    J'ai grimpé tout en haut du fameux escalier.
    Je vois que la grande salle de réunion dans les combles de la Mairie est occupée (en haut à droite).

    B O O H !

    Un p'tit tour Place Gambetta. Je m'installe sur "mon" banc préféré, en face du jet d'eau.

    B O O H !

    J'aime regarder ses changements de teintes oh ... failli m'endormir mais le froid piquant m'a réveillée.

    B O O H !

    Devant les Galeries Farfouillette, le soir à 18h.
    Passants pressés, accordéoniste talentueux et courageux, que je photographie discrètement.

    B O O H !

    AHHHHHH ! boum boum (mon pauvre vieux cœur).

    En fait, le 31 octobre c'est avant tout l'anniversaire de mon beau-frère de Normandie
    Bon anniversaire Jean-Claude he

    A bientôt !


    25 commentaires
  • Deux autres parcs amiénois

    Samedi matin, le soleil brille. Je file cette fois au Parc de la Hotoie. Je peux m'y rendre à pied ou en bus. J'ai pris le bus car arrivée à cette grille, (l'ancienne grille de l'Hôtel de Ville), j'ai encore pas mal de marche à faire.

    Deux autres parcs amiénois

    Ce parc est très grand, là vous ne voyez que la première partie.

    Deux autres parcs amiénois

    J'aime prendre chaque fois des chemins différents. Je me trouve dans la partie triangulaire.
    En haut sur cette vue :

    Deux autres parcs amiénois

    Le point rouge, c'est la grille bleue. OK ! j'aurais dû faire un point bleu.

    Deux autres parcs amiénois

    Un boulevard sépare la partie triangulaire du reste du parc.

    Deux autres parcs amiénois

    Ben oui, c'est moi. Cet étang est artificiel, alimenté par la Selle, un copain de notre Somme.
    Le Zoo se trouve à mi-distance de cette allée de droite ...

    Deux autres parcs amiénois

    que voici.

    Deux autres parcs amiénois

    Tout du long, les animaux stylisés guident mon chemin.

    Deux autres parcs amiénois

    Je suis arrivée, d'une passerelle, je photographie la Selle qui rejoindra bientôt la Somme et toutes les deux iront se jeter joyeusement dans la Baie de ... Somme.

    Deux autres parcs amiénois

    Tout au bout, la caisse, 5€ l'entrée. Je m'abonne, c'est plus commode, je viens assez souvent.

    Deux autres parcs amiénois

    Cette année le décor Halloween me plaît. Plus français qu'américain et surtout... je n'ai pas vu une seule araignée. J'en ai une frousse terrible, surtout des fausses (allez comprendre ! sarcastic).
    Reconnaissez vous cette miss ?

    Deux autres parcs amiénois

    Fabriquée par les employés du jardin des plantes pour un décor de Noël.
    Petit montage :

    Deux autres parcs amiénois

    Et oui, c'est notre Alice au pays des merveilles. Recyclage, rien ne se perd.

    Deux autres parcs amiénois

    Des couleurs qui s'accordent très bien avec celles de l'automne.

    Deux autres parcs amiénois

    Le matin la plupart des animaux dorment encore, pas grave, je suis venue surtout pour le parc.
    Jardin botanique en plus d'être un parc zoologique.

    Deux autres parcs amiénois

    Au moment du clic, pof un pigeon s'envole, coup de chance.

    Deux autres parcs amiénois

    ARGGGGG ! qu'est-ce-c'est-çà ? beurk

    (à suivre ...) tonguehe


    17 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires